Pollution de l’air : l’UNICEF interpelle les élus

Territoires
03 mai 2019

Alors que les députés examinent le projet de loi d’orientation des mobilités, UNICEF France lance une campagne en partenariat avec le Réseau Action Climat, Respire, le WWF France et l’appui scientifique d’Atmo France (fédération des associations françaises de surveillance de la qualité de l’air) pour que les petits Français cessent de respirer un air toxique. À l’origine de cette initiative, un rapport de l’Organisation mondiale de la
santé (OMS) qui rappelle que la principale source de pollution atmosphérique dans nos villes est le trafic automobile, et que 63 % des émissions d’oxyde d’azote y sont liées. Ainsi, vivre à proximité d’axes routiers à forte densité provoquerait 15 à 30 % de nouveaux cas d’asthme chez les enfants. Pour Sébastien Lyon, directeur d’UNICEF France: « La pollution de l’air n’est pas irréversible si les décisions qui s’imposent sont prises aux niveaux national et local pour améliorer la qualité de l’air. » La loi d’orientation des mobilités (LOM) est l’occasion, selon lui, de prendre des mesures concrètes.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right