Petites villes de demain : 50 M€ pour soutenir l’habitat inclusif

Territoires
28 octobre 2021

A l’occasion de la journée nationale du programme Petites Villes de demain organisée le 25 octobre à Paris, au Conservatoire National des Arts et Métiers, Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l’Autonomie a donné le coup d’envoi d’un AMI sur le thème du Bien vieillir dans les petites villes. Ces dernières abritent une population plus âgée que la moyenne nationale.

« Les petites villes sont les lieux, nous le savons aujourd'hui, des solutions aux grands défis de demain ; il nous faut le réaffirmer mais aussi accompagner toutes celles qui en ont besoin pour entrer de plain-pied dans les transitions » a rappelé Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires. Ce sont ces mêmes petites villes qui abritent une population plus âgée que la moyenne nationale, et plus fragile aussi, avec 20% de plus de taux de pauvreté et de chômage. « Bien vieillir chez soi et ensemble. Telle est l’ambition de ma politique pour l’autonomie. Beaucoup de petites villes de demain investissent sur « l’or gris », source de revitalisation et de solidarités intergénérationnelles. Ainsi, j’accompagne toutes ces initiatives en promouvant en particulier les solutions d’habitat inclusif» a lancé la ministre déléguée chargée de l’Autonomie qui a souhaité conforter, avec Jacqueline Gourault, la démarche Bien vieillir dans les Petites Villes de demain au travers d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI)permanent qui facilitera la concrétisation de solutions autour de l’habitat inclusif dans les 1600 villes du programme. Cet AMI permettra de développer le logement des séniors dans les cœurs de ville pour assurer le maintien à domicile dans un cadre de vie de qualité, à proximité des commerces et des services de nos petites villes. Il s’inscrit dans la stratégie nationale de développement de l’habitat inclusif portée par la Ministre avec Emmanuelle Wargon, ministre chargée du logement et Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.

Un soutien financier

Cette démarche portée par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie et la Banque des territoires soutiendra les projets des collectivités et des professionnels grâce à un accompagnement sur-mesure : la fabrique à projet. Elle sera complétée par une démarche de site clé en main permettant aux collectivités d’identifier des terrains prêts à accueillir des projets. 100 premières collectivités bénéficieront en 2022 de 1,5 millions d’euros dédiés à l’accompagnement des lauréats en ingénierie pour démarrer et développer leur projet tandis que 23 millions d’euros sont confiés aux départements pour soutenir l’animation et la coordination du projet à travers le versement aux personnes vivant en habitat inclusif d’une aide à la vie partagée. Ils sont complétés de 22 millions d’euros de forfait habitat inclusif déployés par les Agence Régionales de Santé dans le même objectif. Pour Jacqueline Gourault ,« en permettant à nos aînés et aux personnes en situation de handicap de rester ou de revenir vivre en centre-ville, dans des logements fonctionnels, adaptés à leurs besoins, l’habitat inclusif garantit de bien vivre chez soi sans être seul, en restant pleinement intégré à la vie de son quartier. L’habitat inclusif est une chance pour dynamiser nos centralités et développer un cadre de vie de qualité. C’est un défi que nous relèverons ensemble : État, collectivités et professionnels. »

 

Le programme Petites villes de demain c’est :

  • Plus de 1 600 communes dont plus de la moitié comptent moins de 3 500 habitants ;
  • 7 millions d’habitants, soit 10% de la population française.
  • 30% de la population si on intègre les fonctions de centralité
  • Une population plus âgée que la moyenne nationale, et plus fragile (20% de plus de taux de pauvreté et de chômage)
  • plus de 87% des communes (1426) ont signé leur convention d’adhésion au 19 octobre 2021
  • 104 communes sont engagées dans une ORT
  • 444 chefs de projets déjà en poste au 19 octobre 2021
  • 128 communes PVD sont lauréates de la 1ère vague du fonds friches dédié au recyclage du foncier artificialisé (contre 228 en juillet 2021)
  • 259 communes PVD ont été soutenues par la DSIL "Rénovation énergétique"
  • 513 collectivités ont sollicité les mesures d’urgence commerce déployées dans le cadre du plan de relance
  • 257 postes de manager de commerce ont fait l’objet d’une demande de subvention (contre 228 en juillet 2021).
  • 528 postes de Conseillers numériques France Service financés dans les communes PVD (contre 385 en juillet 2021)

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right