Les entrepreuneures plus efficaces que les hommes

Territoires
12 janvier 2020

TENDANCE. Sous le haut patronage du président Emmanuel Macron, Women Equity vient de dévoiler son 10e palmarès, qui met en lumière, tous les ans, les 50 meilleures performances de PME et ETI françaises dirigées ou codirigées par des femmes. Constat implacable : quel que soit l’indicateur choisi, les entreprises dirigées par des femmes surperforment. Explications.

Pour sa 10e édition, le palmarès Women Equity a considéré près de 30 000 entreprises sur tout le territoire national, réalisant un chiffre d’affaires compris entre 4 et 150 Ms. Parmi les 4 431 entreprises dirigées par les femmes qui ont coché toutes les cases imposées, nous avons abouti à la sélection des 50 les plus performantes », décrypte Dunya Bouhacène, présidente de Women Equity Partners et fondatrice de l’index.

Et cette année encore, ces sociétés illustrent le constat implacable : depuis dix ans, les entreprises qui ont une femme aux commandes ont des performances supérieures à celles dirigées par un homme. « Quelle que soit la façon dont on analyse l’index, les entreprises dirigées par des femmes ont de meilleurs résultats », résume Dunya Bouhacène.

UNE MEILLEURE RENTABILITÉ

Dunya Bouhacène rend avant tout hommage à leur agilité et leur capacité naturelle à créer les conditions du succès. Pourtant ces dirigeantes ont été soumises à des conditions d’accession à leur position particulièrement difficiles : « Elles ont dû avancer dans l’adversité, déconstruire l’assignation qui leur était faite, et se démener pour arriver là où on ne les attendait pas, d’autant que 56 % des entreprises du palmarès ont été créées il y a quinze ans en moyenne par leur(s) dirigeante(s), 14 % ont été reprises et transformées, 22 % ont vu une femme être nommées à leur tête, et 8 % seulement ont été transmises familialement. » Un constat qui tort le cou à bien des idées reçues, notamment à celle qui laisse à croire que l’entreprise au féminin est le cadeau de « papa ».

« Montrer que les femmes dirigeantes n’ont pas à rougir de leurs performances et qu’elles peuvent en être fières est l’un des enjeux majeurs de l’index Women Equity », insiste Dunya Bouhacène. Et les chiffres parlent effectivement d’eux-mêmes. Établi notamment sur la base du chiffre d’affaires et de la rentabilité de l’année passée, ainsi que sur la croissance moyenne au cours des trois dernières années, le palmarès révèle que si elles pèsent 15 % de l’échantillon global, leur excédent brut d’exploitation cumulé atteint plus de 21 % du total. Pourtant elles sont comparables aux entreprises dirigées par les hommes en termes de taille, de secteur d’activité ou bien d’implantation géographique.

Autres constats : une majorité (64 %) des entreprises classées au palmarès s’est développée à l’international, en particulier dans les secteurs de l’industrie (100 %), des technologies, médias et télécommunications (71 %), mais également de la distribution spécialisée (66 %). Ces entreprises se retrouvent dans l’industrie, avec 28 % des lauréates, dans les services innovants aux entreprises pour 22 % d’entre elles, dans la distribution spécialisée à 18 % et dans les technologies, médias et télécommunications à 14 %.

LA RECETTE DU SUCCÈS ?

Alors comment expliquer de telles performances ? Il existe des tendances de fond que l’on retrouve dans tous les secteurs, à l’origine du succès. Tout d’abord, elles sont surdiplômées (bac+5 et plus). Ensuite, le positionnement de niche porté par l’innovation de l’industrie, au bâtiment et travaux publics en passant par la distribution spécialisée est un vecteur de croissance. Mais pas seulement : Le développement responsable et durable (supply chain, écoproduction, réduction de l’empreinte environnementale, qualité de vie au travail, etc.), est un puissant levier de performance. Viennent se greffer les nouvelles formes de travail et besoins de flexibilité du tissu économique, de la formation à la conception des nouveaux espaces de travail et la conduite du changement.

« Sans compter que ces entreprises, championnes de la croissance rentable, sont engagées dans d’importantes transformations digitales qui touchent leur production comme les parcours clients. Et face à cette nouvelle donne, l’intérêt porté au design au sens large des lieux de vie, des équipements n’a jamais été aussi grand », décrypte Dunya Bouhacène. Et de conclure « Les business models différenciants sont des facteurs clé de succès des entreprises du palmarès, et ce, y compris dans des domaines considérés comme matures ».

LOGIQUE VERTUEUSE, MAIS JUSQU’OÙ ?

« Les barrières ne sont pas seulement à l’entrée. Qu’il s’agisse d’endettement ou de levée de fonds, les entrepreneures ont plus difficilement accès au capital que leurs homologues masculins. Elles doivent donc dégager une meilleure rentabilité pour avoir les moyens d’investir, LOGIQUE VERTUEUSE, MAIS JUSQU’OÙ ? « Les barrières ne sont pas seulement à l’entrée. Qu’il s’agisse d’endettement ou de levée de fonds, les entrepreneures ont plus difficilement accès au capital que leurs homologues masculins. Elles doivent donc dégager une meilleure rentabilité pour avoir les moyens d’investir, explique Dunya Bouhacène. Et cela peut devenir pernicieux, car pour continuer à croître, il faut bien sécuriser votre capital. » Résultat : la France dispose d’un vivier d’entreprises performantes, créatrices d’emplois, véritables moteurs pour les territoires et pourtant mal accompagnées par le private equity. Une des principales raisons : les femmes à leur tête ne sont pas assez visibles. À bonne entendeuse…

Danièle Licata

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right