Les collectivités passent en mode sobriété énergétique

Territoires
28 novembre 2022

Deux élus présentent leurs solutions pour réduire la facture énergétique de leur collectivité. Un véritable défi pour demain.

 

Alors que les difficultés d’approvisionnement en matières premières, ainsi que les hausses du prix de l’énergie augmentent les coûts pesant sur les budgets locaux, Gilles Plastret, maire de Chalon-sur-Saône et Jean Dionis du Séjour, président de l'Agglomération d'Agen, ont trouvé la parade. En signant le 22 novembre avec Engie un avenant pour l’extension de son réseau de chaleur, portant la part d’énergies renouvelables de 58 à 80%, Chalon-sur-Saône entend soutenir et préserver autant que possible dans la période inflationiste le pouvoir d’achat des usagers mais aussi faire un geste pour l’environnement. « Nous avons réussi à éviter des flambées de prix car nous avons abandonné le gaz au profit du bois, ce qui nous amène désormais à 80% d’énergies renouvelables sur notre réseau de chaleur, explique l’édile. Cet avenant porte sur dix ans supplémentaires de ce contrat. Il va engendrer un grand nombre d’investissements qui vont permettre de raccorder trois mille foyers nouveaux et onze kilomètres de réseau supplémentaires ». Le maire pense déjà aller au-delà de ce contrat pour raccorder des secteurs de la ville non desservis par le réseau de chaleur. L’Agglomération d’Agen travaille quant à elle conjointement avec le groupe Fonroche Lighting depuis l’élaboration de son Plan d’Economie d’Energie en Eclairage Public et Signalisation lumineuse tricolore (PEEEPS). Ce partenariat est à l’origine du déploiement du plus grand parc solaire, un projet qui s’élève à 15,752 Millions d’euros sur le mandat avec environ 9 000 à 9 500 points lumineux remplacés sur le mandat soit plus de 50 % du parc. Dès 2026, la consommation annuelle d’électricité de l’Agglomération d’Agen devrait baisser d’au moins 30%, soit un gain de plus de 2,8 millions de kWR. Ce qui, considérant le coût du kW avant la crise énergétique actuelle, équivaut à une économie potentielle de 480 000€ / an. Les deux partenaires ont officialisé leur collaboration par la signature d’une convention le 21 novembre lors du salon des maires et des collectivités locales.

Une enquête menée par l’institut CSA Research pour Enedis présentée en marge du salon révèle qu’une large majorité de citoyens et d’élus locaux sont aujourd’hui favorables à des mesures de sobriété énergétique sur leur commune pour faire face à la flambée des prix de l’énergie.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right