L’ANRU lance la démarche « Quartiers résilients »

Territoires
12 octobre 2022

A l’occasion de son conseil d’administration qui s’est tenu mardi 11 octobre, l’ANRU a détaillé la démarche « Quartiers résilients » annoncée par le ministre délégué à la Ville et au Logement, Olivier Klein, le 12 septembre dernier. Il s’agit de s’assurer que les 14 milliards du NPNRU soient résilients.

 

« L’action de l’ANRU est reconnue par les habitants des quartiers, et porte ses fruits. Les difficultés demeurent nombreuses et les besoins identifiés. Sous l’impulsion du ministre de la Ville et du Logement, nous avons l’ambition de faire des quartiers les fers de lance de la ville durable en renforçant leur contribution à la transition écologique et en expérimentant de nouvelles manières de construire la ville. » a indiqué la présidente de l’ANRU Catherine Vautrin. Pour cela, la démarche « quartiers résilients » de l’ANRU propose d’intervenir spécifiquement sur deux volets : un dispositif transversal pour l’ensemble des quartiers du NPNRU pour permettre la montée en qualité des projets mis en œuvre dans tous les quartiers du NPNRU. Le dispositif prévoit notamment un catalogue de ressources mobilisables, des webinaires thématiques dédiés, une journée nationale annuelle. L’objectif de résilience sera par ailleurs inscrit dans toutes les lettres d’objectifs des Préfets de département pour l’année 2023.

Deuxième volet du dispositif, un accompagnement renforcé pour 50 quartiers : les quartiers sélectionnés devront être en phase opérationnelle et présenter des fragilités territoriales significatives au regard des enjeux climatiques et énergétiques notamment. Un comité de sélection sera chargé d’examiner les projets afin d’établir la liste des 50 territoires qui seront accompagnés de manière renforcée.

Ces derniers pourront bénéficier de missions d’appui territorialisées, mais également de financements d’investissements complémentaires par l’ANRU, ses partenaires (Action logement, USH, la Caisse des dépôts) ou d’autres agences et services de l’Etat, engagées pour la résilience des quartiers (ADEME, ANAH, ANCT). L’ANRU a pour sa part réservé une enveloppe de 100 millions d’euros pour accompagner ces projets. Cet accompagnement permettra de renforcer la résilience des quartiers en renouvellement urbain en travaillant par exemple sur le traitement des îlots de chaleur urbains, la gestion du cycle de l’eau, la dépendance aux énergies fossiles des immeubles de logement social ou encore la promotion de l’économie circulaire.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right