L’agriculture urbaine, déterminante pour des villes durables

Territoires
08 juillet 2019

Tandis que l’Association française de l’agriculture urbaine professionnelle (Afaup) ne recensait que six structures professionnelles en 2013, elles sont aujourd’hui 300 à proposer des formes d’agriculture urbaine variées, à vocation marchande ou non, professionnelle, publique ou associative, dans des parkings, usines désaffectées ou sur les toits.
« En reconnectant les citadins et citadines avec le vivant,
l’agriculture urbaine peut offrir les conditions d’une transition
écologique et sociétale, mais aussi alimentaire. À ce titre,
elle mérite d’être soutenue », estime le Conseil économique, social et environnemental (Cese). D’où cet avis publié le mois dernier, dans lequel sont formulées des préconisations visant à soutenir, y compris financièrement, les projets d’agriculture urbaine les plus vertueux et les plus durables, ainsi qu’à offrir des espaces à une agriculture urbaine d’intérêt général, à accompagner les porteurs de projets et à mobiliser tous les acteurs, publics et privés, concernés.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right