Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

La première marque employeur des services publics est née

Territoires
10 février 2022

Mieux faire connaître les métiers du service public et attirer de nouveaux talents. C’est l’objectif de la nouvelle plateforme Choisirleservicepublic.gouv.fr pour répondre à l’urgence de la désaffection croissante, en particulier des jeunes, vis-à-vis des métiers de la fonction publique.

En 25 ans, le nombre de candidats qui se présentent aux concours de l’Etat a été divisé par trois et seulement un jeune sur dix se dit intéressé par les métiers du service public. Cette situation paradoxale, alimentée par de nombreuses et anciennes idées reçues sur la fonction publique a poussé l’Etat à réagir. « Derrière ces chiffres, il y a une réalité urgente et concrète, une fatalité que nous ne pouvons accepter : si nous continuons sur cette voie, c’est l’efficacité même du service public qui est en jeu, c’est sa capacité à servir tous les Français, dans tous les territoires, qui est menacée » a déclaré Amélie de Montchalin, ministre de la transformation et de la fonction publiques dans son discours de lancement du dispositif lundi 7 février 2022. « Cette désaffection s’est nouée sur des malentendus et des préjugés qu’il nous appartient de déconstruire » a ajouté la ministre. En créant la plateforme en ligne, le gouvernement espère mieux faire connaître les métiers du service public et attirer de nouveaux talents. Elle rassemblera pour la première fois, dès cette année, 45 000 offres d’emploi, campagnes de recrutement, contenus d’information sur les métiers, concours, opportunités, et carrières des trois fonctions publiques, de l’Etat, de la territoriale, et hospitalière. Elle réunira aussi d’ici la fin du 1er semestre 2022 toutes les campagnes de recrutement du service public. « Je dévoile une marque et une bannière, un signe de reconnaissance, une identité et une fierté pour tous ceux qui servent déjà et à l’attention de toutes celles et ceux qui veulent nous rejoindre : celles et ceux qui veulent choisir le sens, l’action et l’audace du service public.! » a poursuivi la ministre de la transformation et de la fonction publiques.

Une opportunité pour les jeunes

C’est en partie aux jeunes que s’adresse ce dispositif. La fonction publique, de l’Etat, territoriale et hospitalière, premier employeur de France, constitue en effet une opportunité majeure, et trop méconnue, de recrutement pour les jeunes. C’est également une des rares organisations qui recrutent tous les jeunes quel que soit le niveau de diplôme. En 2022, la fonction publique offre ainsi 100 000 postes par concours dans les domaines du développement numérique, de la protection de l’environnement ou encore l’aide à la personne ... L’Etat s’engage par ailleurs à recruter 40 000 stagiaires ainsi que 6000 apprentis supplémentaires, soit un total de 14 000 jeunes en apprentissage. Un nombre jamais atteint selon le ministère.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right