Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Désormais, les élus accèdent plus facilement à la formation

Territoires
26 janvier 2022

Avec l’espace en ligne « Mon Compte Élu » disponible depuis le 7 janvier 2022, les élus locaux peuvent s’inscrire plus rapidement en formation et cumuler plus aisément différents financements.

Après la publication en décembre dernier d’un guide sur les droits à la formation des élus locaux, le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales met à leur disposition un espace en ligne gratuit, « Mon Compte Élu » qui permet à tous les élus locaux, qu’ils soient élu municipal, intercommunal, départemental, régional ou de collectivités spécifiques, de mobiliser leurs droits à formation acquis dans le cadre du Droit Individuel à la Formation des Élus locaux (DIFE). Une avancée rendue possible grâce à l’importante réforme de la formation des élus locaux prévue par la loi Engagement et proximité et ratifiée par la loi du 17 juin 2021 qui a notamment prévu la modernisation et la simplification de la gestion du DIFE.

Le service « Mon Compte Elu » permet ainsi de consulter le montant des droits dont dispose l’élu, d’accéder au catalogue de formations proposées et d’acheter une prestation de formation tout en suivant facilement l’évolution du dossier, de la demande d’inscription jusqu’à l’évaluation de la formation. « Un parcours sécurisé et fluide de bout en bout est ainsi proposé aux élus souhaitant exercer leur droit à la formation. Ce service permet également une diminution des délais de traitement du dossier de formation, la mise en visibilité de l’offre de formation éligible au DIFE, ainsi qu’un paiement rapide pour les organismes de formation » indique-t-on au ministère.

Le droit à la formation est un droit ouvert à tous les élus dès la première année du mandat et garanti par la loi. Les élus peuvent notamment demander le financement de leur formation par le fonds du droit individuel à la formation des élus (DIFE), qui est alimenté par les cotisations des élus. Les formations financées par le DIFE, et dispensées par des organismes de formation agréés par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités, ont pour objectif d’accompagner les élus dans l’exercice de leur fonction élective, qui fait appel à des compétences nombreuses et variées, mais aussi dans la préparation de leur réinsertion professionnelle.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right