Des serres connectées pour cultiver autrement

Territoires
03 octobre 2019

TENDANCE. Produire des fruits et légumes en hauteur dans un espace réduit. Ce dispositif sans pesticide ni produit chimique imaginé par une start-up alsacienne présente une particularité : une maintenance journalière minimale.

C'est dans un but pédagogique que la ville du Blanc-Mesnil (93) a fait l’acquisition de trois serres aquaponiques de 100 m² destinées à ses écoles. Elles ont été inaugurées le 7 octobre dernier. « Nous souhaitons que les enfants s’en emparent, avec leur enseignant, et qu’ils cultivent leur potager. L’idée étant de leur apprendre les circuits courts, la technique de l’aquaponie ou encore la saisonnalité, et de les familiariser avec la culture vivrière. Là encore dans une logique d’éducation et de développement durable », explique Vijay Monany, directeur de cabinet de la ville.

Mais cet équipement présente un autre avantage non négligeable qui est aussi la clé de son succès : nul besoin d’avoir des connaissances en jardinage ou maraîchage. « La serre est pilotée à distance par des ingénieurs agronomes », confie Mickaël Gandecki, cofondateur de Myfood, inventeur et fabricant de la serre connectée. « À travers une approche collaborative, nous accompagnons les personnes à monter en compétence. Ce sont des agronomes qui chapeautent cette communauté d’utilisateurs. Nous proposons aussi un réseau social dédié, ainsi qu’un support communautaire qui permet aux utilisateurs d’être efficaces dans leur production. »

UN CONCEPT COMPLET

Selon ses concepteurs, une serre de 100 m² permet de produire jusqu’à 1 t de légumes par an. C’est également ce que produit un maraîcher à la différence que la serre connectée ne requiert qu’une faible maintenance, une heure à une heure et demie par semaine en pleine saison, et fait appel à des techniques innovantes. « Pour le pilotage, nous collectons des informations en provenance de la serre, grâce à des capteurs open source, indique Mickaël Gandecki. Ces informations permettent d’optimiser son exploitation. Par exemple, nous sommes capables de savoir si la serre présente un bon niveau de production, si la température est correcte ou si le système de gestion de l’eau fonctionne correctement. » Tous les paramètres sont étudiés de près afin de prodiguer aux utilisateurs des recommandations précises. Des agronomes surveillent toutes les serres connectées pour détecter d’éventuels blocages et pouvoir les lever. En parallèle, l’application Myfoodhub permet une connection à distance depuis un mobile, une tablette ou un ordinateur, et garantit l’accès aux informations clés pour un pilotage optimal. Le concept repose aussi sur un réseau social interne, véritable plate-forme d’échanges dédiée entre membres de la communauté, mais également avec une équipe d’agronomes qui répond aux questions et formule ses conseils. Fier de son produit, Mickaël Gandecki rappelle que la serre connectée « consomme 90 % moins d’eau que l’agriculture traditionnelle ». À ce jour, une dizaine de collectivités se sont équipées.

PERMACULTURE ET AQUAPONIE

La serre combine les techniques de production les plus durables et efficaces sur une surface réduite : permaculture pour régénérer le sol grâce à des bactéries, vers de terre ou insectes associés à de l’aquaponie (les déjections des poissons sont transformées en nutriments pour les végétaux par une transformation entre l’ammoniaque, les nitrates et les nitrites ; les plantes à leur tour se nourrissent et filtrent l’eau pour les poissons dans un circuit fermé).

Blandine Klaas

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right