Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Lyon, la métropole la plus « instagrammée » de France

Territoires
04 décembre 2020

Avec 19 millions d’utilisateurs actifs en France, le réseau social dédié à l’image, Instagram, est un terrain privilégié pour mesurer la popularité et l’attractivité des villes, selon le Lab Nouvelles Marges. Dans son étude intitulée « La pulsation des villes sur Instagram », cette agence conseil spécialisée en stratégie de territoire a analysé le classement et les hashtags de plus de 72 millions de photographies postées par les « instagrammeurs » dans 330 villes françaises, délivrant des indices inédits sur l’attachement de leurs habitants ou des personnes qui y séjournent. C’est ainsi que Les petites villes de Montreuil-sur-Mer (Pas-de-Calais, 2 000 habitants) et Saint-Quentin (Aisne, 18 000 habitants), toutes deux situées dans le nord de la France, se hissent en tête des sous-préfectures les plus « aimées » par leurs habitants et les visiteurs. Cet attachement a été calculé à partir de la variation de 11 hashtags populaires contenant le nom des villes, comme #ILoveSaintQuentin, #SaintQuentinjetaime, #SaintQuentinchérie, #SaintQuentinmonamour, etc. et de la quantité de photos postées rapportée à leur population. De plus, plus les villes sont actives sur les réseaux sociaux, en relayant leurs propres hashtags, plus elles émergent et incitent les utilisateurs à les mettre en avant notent les auteurs de l’étude. Thionville par exemple, cinquième sous-préfecture la plus « aimée », aide à l’animation du hashtag #LoveThionville, avec une forte réponse des habitants.

Strasbourg « mon amour », la métropole la plus aimée de France par ses habitants

Parmi les 17 métropoles étudiées (hors Paris), c’est Strasbourg qui arrive en tête des villes les plus « aimées » et plébiscitées en France sur Instagram par ses habitants et les voyageurs. On aime Strasbourg et on lui dit, notamment grâce au hashtag #StrasbourgMonAmour. Viennent ensuite Lyon et Lille, tandis que Grenoble, SaintÉtienne et Clermont-Ferrand ferment la marche du classement. Autres enseignements livrés par cette étude : la ville de Lyon, confirmant sa spécificité culinaire, est la métropole la plus associée à des photos de gastronomie, comme en témoignent les hashtags contenant les mots « food », « restaurant » ou « resto » accolés à son nom, tandis que, plus décalé, Bordeaux se démarque pour son street-art. Des indicateurs similaires révèlent que Lille est la ville la plus valorisée par la communauté gay-friendly, quand Marseille est la métropole la plus associée au mot « rebelle ». Plus largement, avec 14 photos par habitant en 2019, c’est Lyon qui ressort comme la métropole la plus « instagrammée » de France, toutes thématiques confondues. Versailles, forte de son château, arrive ainsi en tête des préfectures les plus « aimées » et les plus citées en France sur le réseau social.

 

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right