Amiens : premier bilan de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans la restauration collective

Territoires
04 juillet 2018

30 % de gaspillage alimentaire en moins, c’est l’objectif que se sont fixées depuis un an les restaurations collectives dans sept structures amiénoises ainsi qu’à Longueau et Rivery. A ce jour, un premier bilan a été réalisé grâce à la réalisation de pesées. Ainsi, du 5 au 15 juin dans les cinq écoles amiénoises participantes, soit 3 220 repas, on constate une baisse des biodéchets (20 % contre 27 % en 2017) soit 64 g de gaspillage contre 150 g. Ces progrès qui mêlent ajustement des quantités préparées et amélioration des quantités consommées par les enfants représentent une économie de 94 000 € annuels sur les denrées achetées par la cuisine centrale. Fort de ce succès, dans les deux années à venir, l’essaimage va s’étendre. A Amiens, en 2018, 25 écoles réparties sur les cinq secteurs vont être concernées ainsi que le restaurant administratif. Cinq écoles de communes de l’agglomération emboîteront également le pas. Enfin en 2019 et en 2020, ce sont toutes les écoles de la ville d’Amiens et des communes de l’agglomération disposant d’un service de restauration scolaire en régie qui s’engageront dans la lutte contre le gaspillage.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right