Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Aides-territoires : le moteur de recherche de subventions s’enrichit d’un espace de travail collaboratif

Territoires
20 janvier 2022

La plateforme, qui depuis 2018 se donne pour mission de lutter contre les inégalités d’obtention des aides, en facilitant le travail de veille des agents et des élus locaux, s’enrichit d’un espace consacré à leurs projets.

Aujourd’hui, près de 3000 aides locales, nationales et européennes sont recensées par leurs porteurs sur la plateforme qui a comptabilisé en 2021 près de 500.000 visiteurs. Longtemps dédiée à la veille sur les dispositifs d’appui disponibles, Aides-territoires évolue pour offrir de nouveaux services et faciliter la recherche d’aides des porteurs de projets locaux. Ainsi, le compte Aides-territoires permet aux agents et aux élus de renseigner leurs projets, d’y sauvegarder des aides trouvées sur Aides-territoires et de les partager avec leurs collaborateurs dans un tableau de suivi commun pour mutualiser le travail de veille de leur collectivité. Une véritable révolution pour les acteurs locaux qui bénéficient désormais d’un espace unique, accessible gratuitement et commun à leur équipe, où ils retrouvent l’ensemble de leurs projets et les aides associées pour les réaliser. Pour permettre aux collectivités de monter en compétences sur le sujet des soutiens financiers et en ingénierie dont elles peuvent bénéficier, la plateforme met également à leur disposition le Blog Aides-territoires, qui propose une série d’articles décryptant les mécanismes d’aides d’actualité, ainsi que des webinaires thématiques, organisés en présence des partenaires porteurs d’aides, pour informer les acteurs locaux des dispositifs mobilisables pour leurs projets. La programmation de ces webinaires en 2022 sera liée aux sujets d’actualité et aux préoccupations des collectivités.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right