Action cœur de ville : 14 villes ont une fréquentation mensuelle supérieure à 2 millions de personnes, selon l’Observatoire des mobilités

Territoires
28 novembre 2022

Rollon Mouchel-Blaisot, directeur du programme national Action cœur de ville (ACV) et Frédéric Chéreau, maire de Douai, représentant de Villes de France accompagné de Delphine Labails, maire de Périgueux et Marc Gricourt, maire de Blois, ont présenté le 23 novembre les données actualisées de l’Observatoire des mobilités des villes ACV.

Cet outil mis en place par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT) et Mytraffic, en partenariat avec Villes de France, propose un suivi ainsi qu’une analyse du niveau d’attractivité et de fréquentation piétonne des centres-villes des 234 villes bénéficiaires du programme national Action cœur de ville. Et ceci grâce aux trois indicateurs que sont le taux de fréquentation, le taux d’attractivité dans les agglomérations et le taux de provenance. Les résultats sont encourageants puisqu’ils indiquent une hausse de 11% de la fréquentation dans les centres-villes des villes ACV entre 2021 et 2022. Mais ce n’est pas tout. 64% des habitants de l’EPCI en moyenne se rendent au moins une fois dans le centre-ville de la ville principale et 61% des usagers fréquentant les centres-villes proviennent de l’extérieur de la commune principale ACV. Enfin, 14 villes ont une fréquentation totale mensuelle supérieur à 2 millions de personnes avec, dans l’ordre, Sartrouville, Limoges et Avignon, Chambéry, Perpignan, Pau, Vannes et Poissy.

« L’Observatoire des mobilités dans les villes Action Cœur de Ville permet de connaitre et d’analyser l’attractivité des centre- villes des 222 villes ACV en général, et au sein de leur agglomération, via le comptage des flux piétons. C’est un indicateur d’impact du programme très important, que nous suivons sur la durée. Grâce au trois indicateurs retenus, nous pouvons mesurer et apprécier l’évolution de la fréquentation des centres-villes ACV dans le temps. De plus, conformément à notre souhait de partager toute information susceptible d’être utile aux villes, nous avons transmis les chiffres des trois indicateurs à chaque maire, leur permettant ainsi de suivre trimestriellement l’évolution des flux dans leur ville» a précisé le directeur du programme national Action Cœur de Ville.

 

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right