La Mayenne remporte le Grand Prix « TOP/COM GRANDS PRIX Corporate Business »

A l’occasion du 22ème palmarès TOP/COM GRANDS PRIX Corporate Business, dont l’objectif est de mettre en avant les tendances de la communication destinées à promouvoir l’image d’une collectivité, entreprise et/ou marque auprès du grand public, le Département de la Mayenne s’est vu récompensé du Grand Prix dans la section digitale pour son film de marque « Chez nous, on dit aime comme Mayenne ». Loin des clichés du film territoire, il porte haut les valeurs chères au Département et se concentre sur l’essence de la marque : les Mayennais. « Ce film s’inscrit dans la continuité de la création de la marque Mayenne et avait comme premier objectif de redonner de la valeur à notre territoire et de la fierté aux Mayennais qui en sont les premiers ambassadeurs. C’est aussi une première étape de notre stratégie d’attractivité qui a pour ambition de renforcer la notoriété et renouveler l’image de la Mayenne et lui permettre d’avoir le rayonnement régional et national qu’elle mérite » précise Olivier Richefou, Président du Conseil départemental de la Mayenne.

Brest, une ville résiliente

Le projet de lutte contre la précarité énergétique de Brest métropole, soutenue par l’appel à projet «Climate Active Neighbourhoods» (CAN), vient de remporter le RegioStars Award de la commission européenne, concours soulignant l’excellence et l’innovation en matière de développement régional, dans la catégorie  «développement urbain : bâtir des villes résilientes au climat».

Brest métropole mise depuis de nombreuses années sur la diversification des sources d’énergie et la maîtrise de la consommation. Pour étendre et renforcer les actions mises en œuvre à l’échelle locale dans le domaine de la précarité énergétique, sur les quartiers prioritaires de renouvellement urbain, la collectivité obtient en 2016 un coup de pouce de l’Europe grâce à  l’appel à projet « Climate Active Neighbourhoods» (CAN). Et trois ans après, les résultats sont là : les trois quartiers concernés ont lancé une dynamique de réduction de leur empreinte énergétique. Plus de 12 700 m3 d’eau  et 154 822 kWh d’électricité ont été économisés soit l’équivalent de 5 piscines olympiques, et la consommation électrique de 30 personnes par an. Ce qui correspond à une économie de 80 000 € et une réduction de 118kg d’émission de CO2 par ménage et par an.

« Au-delà de cette distinction, c’est une dynamique autour de la question de l’énergie qui s’est enclenchée avec une prise de conscience des ménages les plus fragiles de leurs pouvoirs d’agir en faveur de la réduction de leurs factures mais aussi en faveur de la réduction de l’empreinte énergétique de Brest » a souligné François Cuillandre, président de Brest métropole et Maire de Brest.

Seyssinet Pariset, une ville attentive aux risques psychosociaux

Comment permettre à chaque agent de trouver sa place ? Comment permettre à chacun d’expérimenter et de ressentir le sen-timent de bien-être au travail sur la durée ? Comment aider les managers à accompagner leurs collaborateurs dans un contexte de changement, de réorganisations de services et d’évolutions de postes ? C’est le travail qu’a mené la ville de Seyssinet Pariset, devenant ainsi la première ville à accéder au Label Talent. Une distinction qui récompense l’engagement de l’équipe de direction vers une nouvelle approche du management qui s’attache plus à la personne, qu’à l’agent et ses résultats. Pour Sylvie Rosin, directrice générale des services de la ville «le label Talent vient récompenser la mise en œuvre d’une nouvelle culture utile et innovante pour le présent et pour l’avenir. Elle implique à toute la ville de Seyssinet-Pariset de pérenniser un choix de fond qui pacifie les relations, potentialise les personnes en leur offrant de nouvelles options pour penser leur vie professionnelle et leurs aptitudes naturelles, comme par exemple celle de favoriser les mobilités en développant les pratiques de périodes d’essais ou stages en collectivité. Cette dynamique permet aux agents de faire des choix éclairés d’orientation, centré sur le factuel. Une façon de reconnecter l’humain avec son environnement. Et c’est une belle promesse ».

Lyon-Saint Exupéry sacré meilleur aéroport européen 2019

27% de passagers en plus, 52 nouvelles lignes aériennes ouvertes dont Varsovie et Beyrouth, lancement de services innovants comme le robot voiturier et la connectivité bus-fer-air. Ces performances opérationnelles réalisées depuis 2016 ont valu à l’aéroport lyonnais d’être désigné meilleur aéroport européen 2019 par l’ACI (Airport Council International), dans la catégorie des aéroports accueillant entre 10 et 25 millions de passagers par an. Le prix a été remis lors d’une cérémonie officielle en présence d’Étienne Blanc, 1er Vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Christophe Guilloteau, Président du Département du Rhône, David Kimelfeld, Président de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb, Maire de Lyon, et Emmanuel Imberton, Président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne et enfin Nicolas Notebaert, directeur général de Vinci Concessions et Président de Vinci Airports, concessionnaire de l’aéroport.

 

Metz primée pour la propreté de la ville

La Ville de Metz a décroché la 4ème étoile du label "Ville éco-propre"à l'occasion des rencontres nationales de l'Association des Villes pour la Propreté Urbaine (AVPU) le 21 mars à Paris. Ce label prime les actions liées à la propreté et au nettoiement que les collectivités mettent en œuvre dans une logique de développement durable. L'obtention de cette 4ème étoile en 2019 vient ainsi récompenser le travail de la Ville de Metz autour de la médiation et de la sensibilisation à la propreté. L'organisation de la Semaine de la propreté(dont la nouvelle édition aura lieu du 10 au 16 juin), mais également le dispositif "De l'école de la propreté, à l'école de la citoyenneté" ont été particulièrement mis en avant. Ce sont ainsi près de 3000 jeunes messins qui sont sensibilisés chaque année à la propreté de leur ville. Gageons que la Ville de Metz obtiendra, grâce à sa politique volontariste en matière de propreté urbaine, sa 5ème étoile en 2020.

Nathalie Appéré, maire de Rennes, deuxième meilleure maire du monde

Sélectionnée parmi 27 finalistes, Nathalie Appéré, la maire de Rennes, a été élue deuxième meilleure maire du monde, prix honorifique décerné par la fondation londonienne « City Mayors ». Interrogée quelques jours plus tôt par RCL, La Revue des collectivités locales, la maire de Rennes avait affirmé que « le rôle de maire est de porter une attention quotidienne aux attentes de ses administrés et de contribuer au bien-être de sa ville ». Deux autres femmes françaises, Martine Aubry, maire de Lille et Anne Hidalgo, maire de Paris, étaient aussi finalistes de cette édition 2018 du « World Mayor Prize »consacrée aux femmes maires à travers le monde.

Retrouvez l’interview exclusive de Nathalie Appéré dans RCL, la Revue des collectivités locales ce mois-ci.