200 millions d’euros pour le financement de lycées HQE de la Région Ile-de-France

Ce prêt octroyé par la Banque européenne d'investissement (BEI) à la région Ile-de-France permettra la rénovation et la construction de lycées. Ces opérations entrent dans le cadre du financement d’un Plan pluriannuel d’Investissement (PPI) de la région Ile-de-France, décidé par sa Présidente Valérie PECRESSE en 2016. Elles s’accompagnent des exigences les plus élevées en terme d’amélioration de l’efficacité énergétique des lycées franciliens tout en permettant d’améliorer les conditions de formation dans certaines zones défavorisées, qui constitue l’un des objectifs majeurs de la stratégie Europe 2020 dans laquelle s’inscrit la Banque de l’Union européenne. Il s'agit du deuxième financement de la BEI à la Région Ile-de-France après le financement des infrastructures des tramways (324 millions d’euros entre 2012 et 2015).

 

Numairic, la première solution digitale de crédit à destination des collectivités locales

Avec ce nouveau service de la Caisse d’Epargne, lancé en avant-première le 11 juin dans trois Caisses régionales ( Bretagne Pays de Loire, Loire-Centre et Languedoc-Roussillon) les collectivités pourront effectuer leurs demandes de financement 24h/24 et 7j/7, directement en ligne et obtenir immédiatement la proposition de crédit. Ainsi, moins de cinq minutes auront suffi à Marie-Cécile Gessant, maire de Sautron (8000 habitants, Loire-Atlantique), pour effectuer la première demande de financement. « Ce nouvel outil simple et efficace va révolutionner la vie des élus en allégeant leur charge de travail » a-t-elle déclaré. Une aubaine également pour les élus de communes rurales quelquefois éloignées de plusieurs dizaines de kilomètres d’une agence bancaire. « Avec Numairic, nous souhaitons simplifier la démarche, accélérer les prises de décision et faciliter le quotidien de tous les élus, en particulier ceux des petites communes » estime Fabrice Gourgeonnet, directeur du développement Caisse d’Epargne. En France, les communes de moins de 5000 habitants représentent près de 95% de l’ensemble des collectivités. En 2017, elles représentaient 39,5% du total des dépenses d’investissement des communes.