A l'approche de l'été, le gouvernement se mobilise contre les noyades

Pour enrayer le fléau des noyades qui cause chaque année, en France, un important nombre d’accidents, le Gouvernement se mobilise en publiant le décret n°2023-437 du 3 juin 2023. Il vise à renforcer la surveillance des espaces de baignade.

« A l’approche de la saison estivale et pour lutter contre le fléau des noyades, j’ai souhaité renforcer, en lien avec mes collègues de l’Intérieur et de la Santé, les capacités de surveillance des baignades sur tout le territoire national » a indiqué Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et Jeux Olympiques et Paralympiques. Avec le décret n°2023-437 du 3 juin 2023, les titulaires d’un brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA), désormais exercer leur mission de surveillant sauveteur en autonomie, sans caractère dérogatoire, dans tous les contextes de baignade, qu'elle soit gratuite ou payante. Cette évolution règlementaire, attendue par nombre de collectivités et de gestionnaires de piscines, permet de renforcer la capacité à recruter des personnels de surveillance et la sécurité des baignades dès cet été. Une bonne nouvelle au regard d’une enquête menée par les professionnels du secteur en 2022, selon laquelle 10% des postes de surveillants saisonniers sont restés vacants dans le courant de l’été 2021 et plus d’1/3 des exploitants interrogés expriment des difficultés de fidélisation de leurs maîtres-nageurs sauveteurs (MNS). Les MNS restent quant à eux seuls compétents pour exercer à la fois des missions de surveillance et des missions pédagogiques liées aux activités d’enseignement du savoir-nager. Dans le cadre de travaux en cours sur la promotion du métier dans la fonction publique territoriale (80 % des piscines), un volet d’offre de formation continue et d’accompagnement de la carrière de MNS fera l’objet d’une convention signée entre le ministère des Sports et Jeux Olympiques et Paralympiques et le CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) d’ici la fin de l’année.

Pour rappel, les ministères chargés de la Santé et des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, en partenariat avec l’institut national de consommation (INC) ont lancé, le 17 mai dernier, une campagne de prévention sous le slogan « Vous tenez à eux, ne les quittez pas des yeux ! » afin de sensibiliser le public au risque de noyade des enfants. À la demande des deux ministres, un nouveau dispositif de surveillance épidémiologique des noyades sera également déployé à partir de l’été 2023 et pendant toute la période estivale par Santé Publique France et le « Système National d’Observation de la Sécurité des Activités Nautiques » (SNOSAN), rattaché à l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN).