Congrès des maires : le président Macron tente de renouer avec les édiles

Absent lors de la 101e édition du congrès en 2018, le Président de la république s’est déplacé mardi 19 novembre à la Porte de Versailles pour rendre hommage aux maires, « piliers de la République ». S’il a évoqué les « fractures territoriales, numérique, identitaire, culturelle » qui touchent la France il a invité les maires à Et donc notre rôle à nous, à vous qui êtes en charge de la commune, donc du commun, c’est de tout mettre en œuvre pour résorber ces fractures, c’est de faire bloc pour unir, pour rassembler les Français par notre action. Et d’évoquer les chantiers mis en place avec le concours des maires, parmi lesquels le « Programme action cœur de ville » pour revitaliser les centres-villes, l’agenda rural, l’installation de « maisons France services » dans chaque canton, le plan de mobilité pour les quartiers, le plan très haut débit."Rien ne se fera sans vous", a assuré le chef de l’exécutif, qu'il souhaite placer au cœur de l'acte II de son quinquennat.

2014-2020 : un mandat municipal éprouvant

Absent lors de la 101e édition du congrès en 2018, le Président de la république Emmanuel Macron s’est déplacé mardi 19 novembre à la Porte de Versailles pour rendre hommage aux maires, « piliers de la République ». S’il a évoqué les « fractures territoriales, numérique, identitaire, culturelle » qui touchent la France il a invité les maires à tout mettre en œuvre pour résorber ces fractures. « C’est notre rôle à nous, à vous qui êtes en charge de la commune, donc du commun, c’est de tout mettre en œuvre pour résorber ces fractures, c’est de faire bloc pour unir, pour rassembler les Français par notre action » a déclaré le chef de l’exécutif. Et d’évoquer les chantiers mis en place avec le concours des maires, parmi lesquels le « Programme action cœur de ville » pour revitaliser les centres-villes, l’agenda rural, l’installation de « maisons France services » dans chaque canton, le plan de mobilité pour les quartiers, le plan très haut débit... "Rien ne se fera sans vous", a-t-il assuré aux maires qu'il souhaite placer au cœur de l'acte II de son quinquennat.

 

Opération de séduction devant les maires de France

Emmanuel Macron a ouvert sa maison le 21 novembre 2018 à plus de 2000 maires de France. Objectif, apaiser les rapports difficiles entre l’exécutif et les maires réunis en congrès à Paris. Entre baisse des dotations et suppression de la taxe d’habitation, les élus avaient toute l’occasion d’évoquer les griefs qu’ils nourrissent à l’égard de l’Etat.