Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Les développeurs économiques : des catalyseurs territoriaux et couteaux suisses

Paroles des associations
25 mars 2021

Fondé par et pour les développeurs économiques issus du terrain, le RNET – Réseau National de l’Economie Territoriale – est une communauté de développeurs qui accompagne leur montée en compétence depuis 30 ans. Né dans les années 90, dans le sillage de la décentralisation, le développement économique territorial n’a eu de cesse d’évoluer au gré des modifications de l’environnement économique, technologique, social et sociétal. La crise sanitaire aujourd’hui accélère encore ces mutations.

Urbanisme, économie, aménagement du territoire, droit… les développeurs économiques sont issus de parcours professionnels et de formation très diversifiés. Aussi, ils ne se reconnaissent pas dans un prototype unique ! Ils sont au cœur d’un écosystème territorial : interface entre les acteurs économiques et les opportunités du territoire (innovation, financement, immobilier, compétences, formation…) et les organismes institutionnels et autres collectivités, ils doivent faire dialoguer des acteurs issus d’univers très éloignés. Dans un métier en évolution constante, le partage d’expérience constitue un précieux outil de montée en compétences pour les quelques 8 000 développeurs économiques dans leur pratique quotidienne. Ce développement est un enjeu pour eux, mais aussi et surtout pour le territoire où ils travaillent et leur permet d’élaborer des usages clairs et des outils d’évaluation des actions conduites.

Le RNET leur apporte ce cadre et ce moteur, quel que soit leur organisme ou collectivité d’appartenance, en organisant un événement annuel Les Rencontres de l’Economie Territoriale autour d’un « fil rouge » défini chaque année en fonction de l’actualité ou les tendances du métier. Ainsi, en septembre 2020, la Communauté de Communes Cœur du Jura Arbois-Poligny-Salins a accueilli la 28ème édition sur le thème « Nouveaux modèles, nouveaux outils, nouveaux liens, nouveaux lieux : le développement économique en mutation », entre croissance et résilience. La grande force du RNET, c’est d’être animé par des gens qui sont sur le terrain au quotidien, qui connaissent bien cette réalité.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right