Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Une chaudière performante

Non classé
30 novembre 2013

C’est le fabricant bavarois de chaudières à plaquettes bois Heizomat présent sur le marché miscanthus en France depuis 5 ans, qui a fourni la chaudière. La commune d’Hangest a fait le choix de cette technologie rassurée par 3 retours d’expériences très positifs. Trois agriculteurs dans la Somme et dans l’Eure ont en effet installé des chaudières de puissances équivalentes, 100 kW et 150 kW, approvisionnées à 100 % en miscanthus. Cette technologie est capable de gérer les caractéristiques spécifiques liées à la combustion du miscanthus. En effet, avec ce combustible, la fusion des cendres a lieu aux environs de 800 °C au lieu de 1 200 °C pour le bois, tandis que la température du foyer avoisine 900 à 1 000 °C. Cela a pour effet la production de mâchefer : les cendres se solidifient en agglomérats minéraux. Dans les chaudières bois classiques, ce mâchefer bloque les systèmes de décentrage.

La technologie utilisée ici permet un nettoyage complet automatique du corps de chauffe assurant le fonctionnement optimal de la chaudière :

• décentrage du foyer par chaîne à racleurs
• ramonage automatique par extraction des poussières dans les échangeurs thermiques
• vis de décentrage au fond de la chaudière pour extraire l’ensemble poussières et cendres vers le cendrier.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right