Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Services : Midi-Pyrénées, toutes les aides proposées aux lycéens rassemblées sur une carte à puce

Non classé
30 novembre 2012

Chéquier lecture, Chèque sport, OrdiLib’, Bourse Régionale de Premier Équipement… La Région a décidé de rassembler toutes les aides qu’elle propose aux 135 000 lycéens et apprentis de Midi-Pyrénées sur un seul et même support : la Carte Jeune Midi-Pyrénées.

Fini la multiplication des démarches pour obtenir les différentes aides régionales car depuis le 1er juin 2012, les lycéens et apprentis inscrits en MidiPyrénées peuvent en quelques clics s’inscrire sur Internet pour demander leur Carte Jeune qu’ils recevront chargée du montant de l’ensemble des aides auxquelles ils ont droit.

De l’achat de livres à l’acquisition d’une licence sportive, en passant par le dispositif Ordilib’, la carte sera débitée au fur et à mesure de l’utilisation des aides. Grâce à un espace personnel en ligne dédié à la Carte Jeune, les jeunes peuvent facilement consulter l’évolution de leur compte mais également remplir le formulaire de demande du Pack Liberté Jeunes ou encore bénéficier d’offres promotionnelles pour des événements culturels et sportifs… Bref cette carte est un véritable support multiservice, simple d’utilisation et évolutif puisque d’autres services, comme l’accès à la restauration, pourront s’y ajouter que l’élève conservera pendant tout son cursus.

La Carte Jeune MidiPyrénées a su s’imposer en quelques semaines auprès des jeunes de MidiPyrénées. Le cap des 100000 Cartes était franchi fin octobre 2012. «Avec cette carte à puce, qui porte 16 M€ de prestations régionales, nos lycéens et apprentis sont dans leur époque et ont à portée de mains l’ensemble des aides renforcées de la Région » a déclaré Martin Malvy, président de la région Midi-Pyrénées.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right