Sérignan réalise une passerelle pourles cyclistes et les piétons

Non classé
12 décembre 2016

Assurer la sécurité des piétons et des cyclistes était devenu une nécessité à Sérignan. Le pont rouge métallique enjambant l’Orb était le seul accès depuis le village vers la route départementale et vers les plages distantes de 5 kilomètres. Or, dans ce tte petite ville de 7 000 habitants, les déplacements des promeneurs à pied ou à vélo étaient en nette augmentation et la largeur de la chaussée comme celle des trottoirs ne leur permettaient pas de circuler en toute sécurité. Une fréquentation issue, à la fois du tourisme, mais également d’une démarche citoyenne à l’égard des déplacements non motorisés qui s’est développée suite à la création de pistes cyclables sur l’ensemble du département de l’Hérault. La volonté de la commune d’adapter son cœur de ville à ce type de déplacements a sans doute aussi contribué à cet engouement pour les deux-roues.

La volonté d’ériger un nouvel ouvrage entre les deux berges de l’Orb est née d’une ré flexion conjointe entre le département de l’Hérault et la commune de Sérignan. Les deux collectivités ont souhaité apporter des améliorations pour favoriser les déplacements à vélo ou à pied, en parfaite cohésion avec la fréquentation touristique. La décision de construire une passerelle réservée aux cyclistes et aux promeneurs, en parallèle du « pont rouge » existant, présentait l’avantage de répondre à la sécurité des déplacements deux-roues et piétons. Le projet comportait deux chantiers majeurs. La construction d’une passerelle étant le premier, financé à 100 % par le département de l’Hérault pour un montant de 2,3 M€, avec le soutien de l’Europe (500 000 €). La passerelle suspendue métallique a été choisie comme la structure la mieux adaptée, répondant à la fois aux exigences techniques, aux normes d’intégration imposées par les Bâtiments de France, au coût prédé ni et aux besoins de la population. Les travaux de construction ont débuté en août 2015, pour une durée de 9 mois.

L’aménagement des abords de la passerelle constituait le second chantier pour lequel la commune a investi quelque 1,7 M€, la région et le département respectivement 200 000 € chacun, l’État 127 000 € et enfin l’agglomération Béziers-Méditerranée 62 500 €. L’objectif étant de permettre aux touristes et visiteurs qui viennent sur la commune en voiture, de se garer à l’extérieur, afin de désengorger le centre. La construction d’un parvis sur la rive droite (côté centre-ville) et celle d’un grand parking sur la rive gauche (côté RD37) pour relier le centre-ville complètent le projet. Ce dernier dépasse les limites de la commune de Sérignan puisqu’il a été conçu dans un schéma de cohérence de territoire. À ce titre, des aménagements cyclables ont été intégrés dans le projet de passerelle dont les premiers travaux ont débuté en 2012, intégrant des infrastructures routières, pour un montant de 1,3 M€ investis par le d épartement. Les premiers aménagements de voies communales ont permis de relier Sérignan à Villeneuve-lès-Bé-ziers, à Portiragnes, et de longer le Canal du Midi. Au début du printemps 2016, les premiers touristes de la saison ont pu profiter d’une liaison cyclable reliant le centre-ville de Sérignan aux plages, sur une distance de 4,2 km.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right