Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Sécurité : NAUTIPOLIS, la première piscine publique des Alpes Maritimes équipée d’un système hi-tech pour la prévention des noyades

Non classé
31 mai 2012

Inaugurée le 17 décembre 2011, le complexe aquatique communautaire NAUTIPOLIS est le premier du département des Alpes Maritimes équipé d’un système de surveillance assistée par ordinateur pour la prévention des noyades. 18 caméras installées autour du bassin sportif et du bassin d’apprentissage et reliées à un ordinateur scrutent désormais les trajectoires des baigneurs en temps réel et l’alerte est donnée dès les premières secondes d’une possible noyade. . Dès lors d’une possible noyade, le logiciel développé sur mesure déclenchera une alerte sonore et visuelle afin d’alerter le personnel de surveillance pour lui permettre d’intervenir dès les premières secondes, des secondes qui peuvent sauver des vies.

L’enjeu en matière de noyade :
limiter au maximum le temps d’immersion, il est indispensable d’intervenir dès les premières secondes et indiscutablement dans un délai inférieur à une minute, afin d’éviter une issue dramatique. Le système Poséidon, véritable 3e oeil du maître-nageur-sauveteur permet aux secours de gagner les secondes qui sauvent.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right