Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Saint-Brieuc Agglo innove et lance le Microcrédit

Non classé
30 novembre 2012

Christine ORAIN
Vice-présidente en charge de l’insertion et de l’emploi

« Le Microcrédit peut-être la solution pour des personnes qui n’ont pas accès au crédit classique »

 

Peut-on dire que Saint-Brieuc Agglomération est un territoire solidaire?
Avec l’évolution des modes de vie, les difficultés économiques et sociales actuelles, les enjeux de la cohésion sociale et du « vivre ensemble » sont des questions majeures pour Saint-Brieuc Agglomération. Depuis 2009, l’Agglo déploie un véritable projet de développement social sur son territoire. Emploi, logement, santé, éducation, sécurité, solidarité… sont au coeur des préoccupations de Saint-Brieuc Agglo.

Cohésion sociale, lutte contre l’exclusion… quel dispositif est mis en place par Saint-Brieuc Agglo pour soutenir les personnes fragilisées?
Pour répondre à ces enjeux de cohésion sociale, l’Agglomération de Saint-Brieuc innove et développe le Microcrédit personnel garanti. Véritable outil de prévention et de lutte contre l’exclusion, l’Agglo veut apporter sa contribution à la lutte contre la pauvreté, la précarité et, plus encore, toucher un public, supposé réticent à s’adresser aux services sociaux et éviter des situations d’isolement ou de difficultés financières.

Pourquoi développer le Microcrédit sur votre territoire?
Une réelle politique de concertation est mise en place entre Saint-Brieuc Agglomération et les partenaires bancaires et sociaux du territoire. La volonté est d’enrayer la précarité. Emploi, solidarités, Agenda 21… Dans son projet de territoire, Saint- Brieuc Agglo inscrit le dispositif « Microcrédit personnel » dans ses actions en faveur de l’emploi pour tous mais aussi comme un outil pour développer les solidarités. Dans le cadre de l’Agenda 21 communautaire, nos ambitions sont à la fois de « favoriser l’insertion ou la réinsertion sociale ou professionnelle, soutenir et développer les actions en faveur de la maîtrise des savoirs fondamentaux ou encore de développer les projets en faveur de l’amélioration du cadre de vie dans les quartiers sensibles ».

Qui sont les partenaires de l’agglo sur cette action?
Depuis presque 2 ans, Saint-Brieuc Agglomération travaille sur cette action, en totale concertation avec les partenaires associatifs et bancaires du territoire : Croix-Rouge française, Secours Catholique, Mission locale, CCAS, les restaurants du coeur, crédit coopératif, Caisse des dépôts, Point Passerelle, Crédit Agricole des Côtes d’Armor, La Banque postale, Caisse d’épargne, Ark’ensol entraide, Crédit mutuel de Bretagne, Udaf 22, Familles rurales.

Quelle est la plus value de l’agglo pour accéder au microcrédit?
L’intervention de Saint-Brieuc Agglo sur ce dispositif se traduit par la bonification des taux d’intérêts et la mise en place du numéro vert pour informer les usagers. Pour bénéficier d’un Microcrédit, la démarche est simple. Les demandeurs peuvent utiliser le numéro vert mis en place par Saint- Brieuc Agglomération: 0800 007 967. L’appel est gratuit depuis un poste fixe et ouvert tous les matins de 9 heures à 13 heures, du lundi au vendredi.

Les bénéficiaires sont orientés vers les structures partenaires. Celles-ci vous accompagnent de la demande de prêt jusqu’au remboursement final, si l’accord de la banque est obtenu. A la fin du prêt (s’il est intégralement remboursé) Saint-Brieuc Agglo vous rembourse les intérêts, sur présentation de justificatifs, dans la limite d’un taux à 4 %.

Cette opération doit permettre de faciliter le recours au Microcrédit pour les personnes présentes sur notre territoire, exclues du système bancaire et présentant cependant des capacités de remboursement, pour des dépenses de première nécessité.

A quelles sommes les bénéficiaires peuvent-ils prétendre?
C’est un prêt d’un montant de 300 € à 3000 €, avec un taux d’intérêt réduit et fixe. La durée est fixée de 6 à 36 mois, avec des mensualités constantes. Il n’y a pas de frais de dossier, ni d’apport (à la signature du contrat de prêt). Et un véritable accompagnement est assuré par les partenaires sociaux dès la mise en place du prêt et jusqu’à son remboursement, pour soutenir les bénéficiaires et leur permettre une réinsertion sociale ou professionnelle. Les intérêts sont remboursés en fin de crédit par Saint-Brieuc Agglo.

Le dispositif s’applique-t-il à tous types de projets?
Ce dispositif est octroyé pour tout projet contribuant à améliorer votre situation personnelle (hors création d’entreprise et rachat d’un crédit ou de dettes), notamment le maintien ou le retour à l’emploi. Les projets peuvent aller de l’acquisition ou réparation d’un véhicule, en passant par la formation, l’accès ou le maintien au logement (déménagement, frais d’agence…), une dépense de santé (lunettes, prothèses dentaires, orthodontie…) ou encore l’équipement de la maison, petits travaux…

Qui peut bénéficier d’un Microcrédit?
Les personnes qui ont un projet mais connaissent une situation de fragilité financière (revenus irréguliers ou insuffisants, CDI, CDD, minimas sociaux, intérim…) peuvent utiliser le numéro vert mis à leur disposition. Il faut cependant avoir 18 ans ou plus, résider sur une des 14 communes de l’Agglomération et avoir une capacité de remboursement.


Saint-Brieuc Agglomération
Numéro vert : 0 800 007 967
www.saintbrieuc-agglo.fr

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right