Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Réforme territoriale : une délégation d'élus reçue par le Premier ministre

Non classé
29 mai 2014

Gérard Collomb, président de l'Association des communautés urbaines de France (ACUF), Jean-Luc Moudenc, président de l'Association des maires de grandes villes de France (AMGVF), ainsi qu'une délégation d'élus* ont été reçus par le Premier ministre, Manuel Valls. L'ordre du jour : les finances locales et le projet de réforme territoriale. A cette occasion, la délégation a rappelé le rôle joué par les métropoles dans la relance économique et les maires ont fait part de leurs inquiétudes sur les conséquences de la baisse des dotations sur l’investissement local, qui représente 70 % de l’investissement public total. D’une part, ils ont proposé « que la proportionnalité dans la répartition de la réduction entre niveaux de collectivités soit maintenue conformément aux principes retenus dans le pacte de responsabilité de juillet 2013 ». Et, d’autre part, les élus ont demandé, « une modulation du plan d’économie en fonction de l’effort d’investissement des collectivités locales ». Manuel Valls aurait exprimé son accord pour ouvrir une réflexion sur le sujet.   Concernant la réforme territoriale, les élus ont demandé à ce que les avancées obtenues dans les précédentes lois de décentralisation soient maintenues à l'instar de l’affirmation du rôle des métropoles en matière de développement économique, et la création des pôles métropolitains. Par ailleurs, la délagation s'est dit prête « à étudier les modalités d’un transfert des compétences départementales aux métropoles et grandes agglomérations. »  

* Jean-Luc Moudenc, Président de l’AMGVF, maire de Toulouse, président de la communauté urbaine de Toulouse Métropole, Gérard Collomb, président de l’ACUF, maire de Lyon, président de la communauté urbaine du Grand Lyon, Jean-Louis Fousseret, 1er vice-président de l’AMGVF, maire de Besançon, président de la communauté d'agglomération du Grand Besançon, André Rossinot, secrétaire général de l’AMGVF, président de la communauté urbaine du Grand Nancy, Christian Estrosi, 1er vice-président de l’ACUF, maire de Nice, président de la métropole Nice-Côte d’Azur, Jean-Claude Boulard, maire du Mans, Président de la communauté urbaine Le Mans Métropole, Jean Rottner, maire de Mulhouse.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right