Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Réforme territoriale : l'AMF réaffirme l'importance du rôle des communes

Non classé
05 juin 2014

A l'occasion d'une rencontre avec Marylise Lebranchu - ministre de la Fonction publique -, Jacques Pélissard, président de l'Association des maires de France (AMF), a réaffirmé sa volonté de voir le Gouvernement reconnaître le rôle essentiel de la commune dans la construction d’une nouvelle organisation territoriale. "La commune est en effet « une petite République dans la grande » et les maires assurent une fonction de proximité indispensable dans cette période de crise sociale et économique majeure" explique Jacques Pélissard. L'association se dit également contre le vote au suffrage universel direct des élus intercommunaux. "Cela conduirait inévitablement à dissoudre les communes dans l’intercommunalité, alors même que les maires sont des points de repère importants pour les habitants, notamment les plus fragiles" poursuit-il. Le seuil de 20 000 habitants par structure intercommunale proposé le Gouvernement n'est pas non plus "pertinent" aux yeux de l'association. Pour l’AMF, "l’organisation du bloc communal doit rester souple afin de pouvoir s’adapter au contexte local de manière efficace." L’AMF demande, enfin, la mise en place d’une instance de dialogue et de négociation entre l’Etat et les collectivités locales.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right