Quels sont les résultats des bâtiments intelligents ?

Non classé
19 septembre 2014

«HOMES a été, depuis 2008, le programme de recherche le plus ambitieux dans le domaine de l’efficacité énergétique des bâtiments en Europe. Avec nos partenaires, nous avons mené un ensemble de recherches et d’expérimentations afin de prouver le bien-fondé de l’efficacité énergétique active » affirme Pascal Brosset Directeur de l’Innovation Schneider Electric. Piloté par Schneider Electric, le programme Homes qui a durée quatre année a été réalisé avec 13 partenaires (CEA, CIAT, CSTB, Delta Dore, EDF, L’institut National Polytechnique de Grenoble, Philips Lighting, Radiall, Schneider Electric, Somfy, STMicroelectronics, Watteco, Wieland Electric).

L’objectif a été de concevoir des solutions innovantes pour : optimiser l’utilisation de l’énergie, diversifier les sources d’énergies, pérenniser la performance énergétique et faciliter la mise en oeuvre du management de l’énergie dans les bâtiments neufs et existants, tertiaires et résidentiels, en Europe.

Ces solutions énergétiques déployées permettraient selon les partenaires, « d’économiser entre 20 % et 60 % de la facture globale d’un site ». Le retour sur investissement est estimé entre 3 et 7 ans dans le tertiaire, entre 5 et 15 ans dans le résidentiel. Reste à coupler ces solutions avec la structure du bâtiment et les équipements.

Toujours selon les acteurs de Homes, ces solutions « appliquées aux 230 millions de bâtiments européens, les solutions permettent de réduire significativement la demande en énergie finale : réduisant jusqu’à 40 % le poste consommation des bâtiments soit 16 % de la facture énergétique globale. Elles « facilitent l’introduction des productions en énergies renouvelables sur les réseaux électriques européens, en rendant les bâtiments Smart Grid Ready, leur permettant de contribuer à l’effacement des pointes de consommation électrique très fortement carbonées. Elles améliorent ainsi l’indépendance énergétique de l’Europe avec une soutenabilité économique forte. Elles s’intègrent dans les politiques territoriales des quartiers ou des villes. Elles sont quasiment autosuffisantes économiquement, et donc ne pèsent pas sur l’endettement des collectivités, des États et de l’Europe ».

Homes a démontré la nécessité d’une maîtrise de l’énergie ciblées pièces par pièce. Grâce à un écosystème de contrôle de la pièce, l’occupant peut adapter l’environnement à ses activités et à son confort. En fonction de la présence de personne ou non les appareils s’allument ou s’éteignent automatiquement. Les zones les plus occupées sont prioritaires. L’optimisation de l’approvisionnement est également un point clé. Dans l’expérimentation, la distribution d’énergie est pilotée en fonction de la somme des besoins de chaque pièce. Ce système offre la possibilité de gérer un îlot, un quartier…

Enfin, le projet a mis en évidence la nécessité de placer les utilisateurs au coeur du dispositif pour avoir des résultats probants.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right