Plaine jurassienne : Une collectivité très engagée dans la prévention des risques cardiaques

Non classé
02 septembre 2014

Dans quelques semaines, les 21 villages de la communauté de communes de la plaine jurassienne pourront apposer une signalétique distinctive à l’entrée de la commune mentionnant l’obtention du Label « Ma Commune a du Coeur ». Ce Label valorise les bonnes pratiques locales en matière de prévention des accidents cardiaques.

C’est en 2007 que la communauté de communes (10 000 habitants), s’est emparée du sujet. « Les pompiers déploraient de ne pouvoir intervenir plus rapidement lorsqu’ils étaient appelés pour des secours à la personne ; or chacun sait qu’il faut réagir dans les 5 à 10 minutes pour des problèmes cardiaques » explique Patrick Petitjean président de la communauté de communes. « Nous avons donc décidé d’installer des défibrillateurs de manière à ce que les habitants puissent les utiliser en attendant les secours ». Fin 2007, 32 défibrillateurs étaient déployés en libre-accès sur l’ensemble du territoire de la communauté de communes. L’objectif étant qu’une grande majorité des habitants se trouve à moins de 5 minutes aller-retour d’un défibrillateur.

Pour ces équipements, la communauté de communes a déboursé la somme de 100 000 euros, un budget voté à l’unanimité par les 55 conseillers communautaires. « Nous avons très vite réalisé qu’il fallait un accompagnement pour l’utilisation de ces appareils » affirme M. Petitjean.

C’est donc toute une organisation qui fut mise en place autour de ces appareils avec l’aide du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS). Un pompier missionné auprès des élus, dans chacune des 21 communes, a pour mission d’informer les populations de l’existence des appareils et démystifier leur usage. La mise en place de référents dans chacune des communes, une centaine au total à raison de 4 référents par village, a pour objectif d’assurer, chaque année, des séances de formation et d’information. Pour compléter le dispositif, un agent de la collectivité est chargé de la maintenance de ces appareils. Il effectue des tournées régulières et s’assure du bon fonctionnement des défibrillateurs.

Aujourd’hui, tous les défibrillateurs sont recensés par le SDIS sur un relevé topographique GPS. « Le système fonctionne bien parce que nous bénéficions de l’aide du SDIS, nous avons formé une personne à la maintenance et nous organisons des formations permanentes pour démystifier l’usage de ces appareils » assure M. Petitjean

« Ma Commune a du Coeur »

Aujourd’hui plus de 50 000 personnes meurent chaque année d’un arrêt cardiaque en France.

Le Label « Ma Commune a du Coeur » proposé par l’Association RMC-BFM met ainsi en avant les collectivités locales les plus engagées en matière de formation de la population, d’installation de défibrillateurs cardiaques, leur localisation, leur accessibilité, l’information des habitants, la communication autour des bons réflexes… 264 communes et intercommunalités se sont portées candidates à l’obtention du Label.

131 communes ont décroché le précieux sésame pour cette première édition.

 

Défibrillateurs automatisés

Un décret sur les défibrillateurs automatisés nº 2007-705 du 4 mai 2007et paru au journal officiel nº 105 du 5 mai 2007 donne pouvoir aux maires d’installer des défibrillateurs et précise les conditions d’utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des personnes non médecins. Ce décret a permis de réglementer la pose et l’utilisation de ces appareils.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right