Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Philips et Bosch fournissent une plate forme de gestion à Monaco

Non classé
27 mars 2014

Philips, spécialiste de l’éclairage, et Bosch, leader dans la régulation de l’ambiance thermique, ont dévoilé une plateforme de gestion commune qui permettra de gérer et de contrôler 75 % de la consommation énergétique des bâtiments de la principauté de Monaco. Cette nouvelle approche garantit de substantielles économies d’énergie et une amélioration significative du confort des occupants. Une solution clé en main pour couvrir l’ensemble des périmètres énergétiques d’un bâtiment L’éclairage à lui seul représente en moyenne 35 % de la consommation énergétique d’un bâtiment. Bosch et Philips ont ainsi conçu un outil de gestion permettant de couvrir l’ensemble des périmètres énergétiques d’un bâtiment. L’interface commune s’appuie sur deux systèmes de pilotage complémentaires : la gestion de l’éclairage LED développée par Philips et l’Energy Platform de Bosch, solution de monitoring et de pilotage énergétique. Les données sont recueillies grâce aux capteurs de luminosité de Philips et aux capteurs de température Bosch. L’analyse des résultats permet ainsi de réguler la consommation énergétique de manière simple et performante. «Accompagner le Plan énergie-climat et réduire la consommation d’énergie sont des enjeux forts pour la principauté.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right