Multimodalité : quelles solutions pour favoriser les déplacements des personnes à mobilité réduite ?

Non classé
31 octobre 2013

L’évolution démographique et les objectifs de maintien de l’autonomie des personnes âgées induisent la nécessité en matière de mobilité de proposer des services et produits adaptés aux besoins spécifiques de cette population.

La mise en accessibilité des transports publics et de l’espace public, amorcée notamment depuis la loi de 2005, constitue une première étape, nécessaire mais insuffisante, pour favoriser la mobilité des personnes à mobilité réduite (PMR).

En effet, les offres existantes actuellement en matière de transport ne correspondent pas aux besoins spécifiques des PMR, et ceci particulièrement en zones péri-urbaine et rurale où le maillage des réseaux de transport est trop lâche pour assurer une mobilité de proximité, pour une population ne pouvant pas ou plus utiliser l’automobile.

D’autre part, les nouveaux services de mobilité émergents (auto-partage, co-voiturage, cycles en libre-service…) ne prennent que peu en compte les besoins des PMR, que ce soit en termes d’accès (personnes déficientes physiques) ou d’information (personnes déficientes cognitives).

L’orientation vers des politiques de mobilité encourageant la multimodalité risque de renforcer les problèmes de mobilité pour les PMR, car chaque changement de mode peut potentiellement induire un risque supplémentaire de rupture de continuité de la chaîne de déplacement.

D’autre part, les possibilités d’intermodalité sont encore limitées, ce qui empêche certaines personnes de prendre leur aide technique dans les bus et autres tramways : les vélos adaptés, les scooters PMR ne sont pas les bienvenus dans les transports en commun.

Si l’on veut que la multimodalité soit une chance et non un obstacle pour les PMR, elle doit être accompagnée d’une politique qui prenne en compte les besoins des PMR pour l’accès aux nouvelles formes de mobilité (co-voiturage, autopartage, cycle en libre service ou en location…), par la création de services adaptés à ces besoins spécifiques (accompagnement, vélo-taxi pour les courtes distances, chauffeur sans voiture…) et par des infrastructures respectant ces besoins.

S’il reste à faire, des actions sont menées pour que ces nouvelles possibilités de déplacement puissent apporter des solutions dans la mobilité des PMR : le CEREMH porte le projet AccesCycle, qui a pour but de promouvoir l’utilisation des cycles et autres aides à la mobilité alternative (trottinette, scooter PMR) pour les personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes ont la possibilité d’essayer différents types de cycle et d’évaluer, avec le conseil d’un ergothérapeute, si la solution peut s’inscrire dans son projet de mobilité. Des actions sont également menées auprès du grand public et des collectivités, pour que ces nouvelles formes de mobilité soient pleinement prises en compte dans les politiques publiques. Ainsi, ces aides ne peuvent être utilisées qu’à condition que les infrastructures soient accueillantes pour leur usage (voirie, parcs de stationnement, gares, matériel roulant), par une prise en compte de leurs spécificités (gabarit notamment, pour les tricycles) et des capacités de leurs usagers (déficit de force : incapacité de soulever le vélo pour passer un ressaut…). L’amélioration de la mobilité pour les publics en situation de handicap passe donc tout autant par une prise en compte de leurs besoins spécifiques dans la conception de produits que par une réflexion sur les nouveaux usages dans les processus de décisions publiques.

Ainsi, en parallèle d’une activité de conseil auprès des PMR, l’équipe du CEREMH accompagne les collectivités dans la mise en place de leurs politiques de mobilité et d’accessibilité.

 

Par Camille Péchoux, ergothérapeute au CEREMH

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right