Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Montpellier déploie de nouvelles solutions de gestion

Non classé
28 mai 2014

La ville de Montpellier innove et fait appel à de nouveaux systèmes d'aide à la décision. Plus précisément, elle recourt aux initiatives "Smarter Cities" d'IBM, un système d'analyse de données, dans le cadre de ses prises de décisions en matière de gestion de l’eau, des déplacements et des situations de crise. En sus du recours à cette technologies, la ville de Montpellier a également mis en place un laboratoire urbain pour "l’open innovation" en coopération avec les universités de Montpellier 1 et Montpellier 2. L'objectif est d'encourager le développement des nouvelles technologies, l’innovation urbaine, la création de nouvelles start-ups et l’essai de nouveaux business models. Cette collaboration a ainsi permis de diminuer les fuites et d’augmenter de 10 % l’apport effectif en eau. De manière générale, les systèmes "Smarter Cities" ont pour objectif d'aider les villes à prendre de meilleures décisions concernant l’allocation de leurs ressources et la gestion de leurs infrastrucutres. L’analyse de données offre, en effet, de nouvelles perspectives pour créer des villes "intelligentes", avec une gestion de la circulation routière plus efficace ou encore des interventions plus rapides en cas d’incidents.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right