Mise en œuvre du tri à la source des biodéchets : les recommandations de l’Ademe

Non classé
09 mai 2017

La loi sur la Transition énergétique pour la croissance verte, fixe le taux de valorisation en matière de déchets non dangereux à 65 % et une réduction de la mise en décharge de 50 % à l’échéance 2025. Le tri à la source des biodéchets constitue donc un enjeu important pour l’atteinte de ces objectifs. Aussi, l’Ademe publie une série de recommandations. L’agence propose tout d’abord la réalisation d’un diagnostic du territoire tenant compte des spécificités locales pour permettre de faire émerger un plan d’action pour les collectivités locales. Puis, elle suggère que celles-ci accompagnent les ménages dans l’utilisation des composteurs : elles ne doivent « plus seulement se concentrer sur la distribution du matériel mais la compléter par la connaissance des usagers sur la pratique », souligne l’Ademe. Enfin, pour la collecte séparée des biodéchets, l’Ademe conseille de cibler en priorité les déchets alimentaires pouvant être compostés ou méthanisés.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right