Loire-Atlantique L’auditorium, un équipement au service du projet musical de Rézé

Non classé
14 juin 2016
Il manquait à Rezé un outil pour déployer son projet musical dans le domaine des musiques acoustiques et multiplier les temps et les formes de rencontre avec tous les publics. Nécessaire
et attendu, l’Auditorium vient donc parachever le projet initial de la Ville. « Les chanteurs n’auront pas besoin de forcer la voix, le public entendra leurs moindres nuances. C’est ça l’acoustique naturelle », annonce le maire Gérard Allard. Pensé pour devenir le porte-voix des musiques non amplifi ées, l’Auditorium de Rézé, inauguré le 19 janvier dernier, est une salle de concert et d’enregistrement dont la structure, en bois, évoque une caisse de résonances de violon, aux formes arrondies et épurées. Installé au centre de la métropole et au pied du
tramway, son architecture marque désormais l’entrée d’un quartier auquel il se veut connecté. Car l’Auditorium est avant tout un équipement public de proximité que les habitants pourront s’approprier. Ses bureaux sont mis à disposition par la Ville pour accueillir le siège de l’établissement public de coopération culturelle « La Soufflerie », EPCC qu’elle a créé avec
le concours du département et de la région et le soutien de l’État. La Soufflerie fusionne L’arc, scène conventionnée « Voix » par le ministère de la Culture et de la Communication, et l’Aria, académie de recherche sur l’interprétation ancienne, reconnue pour son expertise en matière de baroque. Avec des espaces scéniques et d’accueil du public utilisables notamment par la Soufflerie et l’École municipale de musique et de danse (EMMD), l’Auditorium deviendra avec le théâtre municipal et la Barakason un puissant outil de diff usion pour l’expression
musicale rezéenne. « Nous voulons un projet unique de diff usion et de soutien à la création qui englobe toutes les musiques avec la voix et le souffl e comme fil conducteur », précise le maire Gérard Allard. Pour faciliter l’organisation et amplifier les énergies, le maire a souhaité que les acteurs de la culture à Rezé se retrouvent dans un projet global, un laboratoire
culturel héritier de l’histoire et de la vitalité musicale locale. La Soufflerie poursuit et amplifie ce qui a été initié par L’arc et l’Aria mais s’affranchit des cloisons pour devenir un projet transversal, expérimental, presque artisanal. Des musiques anciennes aux musiques actuelles et émergentes, en passant par les musiques du monde et la voix, l’identité
culturelle rezéenne mettra en avant ses valeurs de partage et de métissage pour résonner bien au-delà de son territoire. L’Auditorium est entièrement consacré à l’acoustique des voix et des instruments de musiques non amplifi és. Attendu à Rezé et dans la métropole nantaise par les amateurs et les professionnels de la culture, cett e salle est pensée pour devenir
une référence en matière scénique et d’urbanisme sur le territoire. Conçu par l’architecte Rudy Ricciott i, cet écrin en bois de 5 000 m3 représente un investissement de
près de 8 millions d’euros. Grâce à sa grande qualité acoustique, cette nouvelle scène d’envergure régionale préserve au mieux la proximité et la chaleur des voix et des instruments
de musiques. C’est une salle de concert et d’enregistrement pouvant accueillir jusqu’à 300 spectateurs, un format intermédiaire rendant possible l’expression intimiste comme les représentations plus démonstratives. Une scène à taille humaine, voulue par la Ville pour permettre un contact chaleureux entre les artistes et le public. Pour cette création rezéenne sur un terrain incliné de près de 3 500 m2, l’architecte a fait le choix d’un équipement semi-enterré afin de permettre une intégration urbaine et environnementale de qualité et d’obtenir des caractéristiques acoustiques optimales. Le site choisi — avenue de Bretagne, le long de la ligne 3 du tramway, entre les équipements musicaux de la Balinière et de la Barakason — bénéficie d’une accessibilité multimodale et d’une bonne visibilité. Il marque l’entrée du Château, un quartier déclaré prioritaire par l’État pour sa politique de la ville (QPPV).
Connecté au quartier, à la ville de Rezé et à la métropole nantaise, c’est une salle de proximité, que les habitants pourront s’approprier, notamment à travers les partenariats locaux avec l’EPCC La Soufflerie, l’École municipale de musique et de danse (EMMD), le centre socioculturel du Château ou les établissements scolaires. L’Auditorium est la touche finale qui permet de prendre du recul et de redéfinir l’offre musicale sur tout le territoire, de renforcer et faire rayonner l’identité culturelle de Rezé à travers un projet musical axé sur la voix. 

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right