Les temps forts du Salon des maires d’Île-de-France

Non classé
03 mai 2019

AMIF. À l’occasion du Salon des maires d’Ile-de-France, qui s’est déroulé à Paris, du 16 au 18 avril, élus et entreprises ont pris à bras-le-corps les questions relatives au Grand Paris, à la jeunesse, aux transports, aux finances, à l’environnement, à l’aménagement, à l’attractivité du territoire ou encore au numérique. Au cours de leurs interventions dans les conférences et colloques, les maires et leurs équipes ont clairement démontré qu’ils étaient prêts à construire l’attractivité du territoire communal de demain. Et comme chaque année, le salon a vu récompenser les équipes municipales pour leur investissement dans les domaines de la solidarité, de l’aménagement, de la communication et de l’accessibilité. Retour sur quelques temps forts de cette 23e édition.

Inauguration du 23e Salon des maires d’Île-de-France, en présence de Stéphane Beaudet, président de l’Amif, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, et Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics.

 

 

©Olivier Desaleux

Au cours de la table ronde intitulée « Au lendemain du Grand Débat national », Julien Denormandie (à droite), au côté de Jacques Drouhin, président de l’Association des maires ruraux de Seine-et-Marne, et de Stéphane Beaudet, président de l’Association des maires de l’Île-de- France, a rappelé que « la réussite du Grand Débat est liée à l’implication des maires ».

 

 

 

« Réinventer le modèle communal est une impérieuse nécessité », a estimé Stéphane Beaudet dans son discours inaugural.

 

 

 

 

 

©Olivier Desaleux

À l’issue d’une conférence sur les politiques locales pour garantir l’égalité femme-homme, Sylvine Thomassin (au micro), secrétaire générale de l’Amif et maire de Bondy, a annoncé la création, au sein de l’Association, d’une commission dédiée.

 

 

 

 

Les quatre équipes internationales chargées de réfléchir à l’avenir des routes et voies structurantes du Grand Paris ont présenté leurs premières réflexions.

 

 

 

 

Signature sur le stand de l’Amif de la charte pour la promotion de la filière horticole ornementale et des aménagements paysagers avec un objectif : sensibiliser les acteurs publics à un achat local et responsable en matière de production horticole.

 

 

 

 

Sylvine Thomassin, maire de Bondy, accompagnée de son directeur de cabinet Michel Pouzol et de Rabia Nahar Hamidi, conseillère municipale déléguée aux Manifestations, à l’Éducation et aux Universités populaires.

 

 

 

 

Présents sur le salon, les élus de la Métropole du Grand Paris ont présenté les nombreux projets métropolitains.

 

 

 

 

Christine Leconte (à droite), présidente de l’Ordre des architectes d’Île-de-France, et Christophe Hillairet, président de la Chambre d’agriculture de région Île-de- France, ont présenté le Comité de liaison matériaux biosourcés d’Ile-de-France, qu’ils ont fondé en 2018.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right