Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Les parcs de stationnement : un levier pour le développement du véhicule électrique

Non classé
30 novembre 2012

Selon le livre vert du sénateur Louis Nègre, faisant suite au plan national d’actions pour le développement du véhicule décarboné, le parc automobile français devrait compter 2 millions de véhicules hybrides et électriques d’ici 2020. La recharge du véhicule électrique nécessite l’installation de bornes sur l’ensemble du territoire national, tant en domaine privé que public.

Le stationnement apparaît comme un puissant levier pour le développement du véhicule électrique à travers le déploiement massif des bornes de recharge en voirie et dans le bâti. Ainsi, la place de parc ne sera plus simplement un espace délimité par des bandes blanches, mais un véritable lieu d’échanges sur lequel viennent se greffer différents services (systèmes de paiement et de réservation, calculs d’itinéraires, consultation d’horaires et de plans de villes).

Le stationnement devrait faire la part belle aux véhicules électriques et hybrides et c’est déjà le cas dans certains parkings qui proposent des emplacements gratuits pour les modèles électriques avec bornes de recharge.

Voilà deux ans, Schneider Electric et Parkeon ont signé un accord de collaboration pour le développement d’une offre de systèmes de bornes de recharge du véhicule électrique incluant des fonctionnalités de monétique et de gestion de l’énergie. Les projets menés dans le cadre du partenariat doivent permettre aux deux industriels de déployer les infrastructures de voirie et de parking pour la charge du véhicule électrique.

Le stationnement sur Voirie dispose également d’un potentiel pour le développement des infrastructures de recharge. C’est dans cette optique que la ville de Hyères a mandaté DBTCEV leader européen dans le domaine des infrastructures de recharge pour véhicules électriques et Parkeonacteur majeur en matière de gestion des stationnements et des transports pour réaliser un projet de supervision de bornes de recharge DBTCEV par des horodateurs Parkeon.

Dans le cadre de ce partenariat, DBTCEV et Parkeon vont associer leur savoirfaire pour développer une solution de recharge pilotée par un horodateur de stationnement « Park & Charge » permettant de mutualiser le système de paiement de la recharge de véhicules électriques et celui du stationnement urbain. Le kiosque Parkeon, qui conserve toutes ses fonctionnalités et continue de gérer les places de stationnement urbain, pilotera désormais la borne de recharge DBTCEV. C’est sur l’horodateur Parkeon que l’utilisateur sélectionnera et paiera sa prestation de recharge électrique.

« La ville de Hyères représente un nouvel exemple de l’intérêt de la mutualisation des services de mobilité sur des horodateurs. A Hyères, Parkeon installera sa nouvelle génération d’horodateur kiosque TPAL avec écran couleur, permettant d’offrir aux usagers un accès à de multiples services dont la recharge de véhicule électrique en partenariat avec DBTCEV » a déclaré Bertrand Barthélémy, Président de Parkeon.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right