Les élus d'Outre-Mer unis face à la baisse des dotations

Non classé
30 mai 2016

Face à la baisse des dotations, les élus des départements et des collectivités d'Outre-Mer font cause commune. Réunis par l'Association des maires de France (AMF), lundi 30 mai, dans le cadre du 99ème congrès des maires et des présidents d'intercommunalité, les intervenants ont réclamé la suppression de la troisième tranche de la baisse des dotations, prévue en 2017.

« Avec la baisse de la Dotation globale de fonctionnement (DGF), nous avons de plus en plus de mal à subvenir aux besoins vitaux de notre population », s'inquiète ainsi Jean-Claude Pioche, président de l'Association des maires de Guadeloupe. « Cette austérité imposée nous contraint à réduire nos projets de territoire » poursuit-t-il.

Un constat partagé par le président de l'Association des maires de France et ancien ministre de l'Outre-Mer, François Baroin, qui estime que « les problématiques ultramarines sont les mêmes que dans la métropole mais multipliées par trois ou quatre ».

En outre, les élus d'Outre-Mer, par la voix du sénateur guyanais Georges Patient, auteur d'un rapport sur les finances des collectivités d'Outre-Mer en 2014 , ont appelé au renforcement de la représentation des élus ultramarins dans les instances nationales de gestion des finances locales, telles que le Comité des Finances Locales.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right