Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Les baignades naturelles arrivent timidement en France

Non classé
02 septembre 2014

Une quinzaine de baignades naturelles ouvertes au public ont déjà vu le jour en France parmi lesquelles, la plus célèbre réalisée en 2002, aux pieds du Mont Blanc, à Combloux (Haute-Savoie). La plupart du temps, c’est une sensibilité écologique forte qui pousse les collectivités à opter pour ces aménagements originaux qui s’intègrent on ne peut mieux dans des cadres préservés. Les baignades dites « naturelles » doivent respecter les mêmes normes sanitaires que les piscines classiques. L’Agence régionale de santé (ARS) garantit ces baignades avec des relevés fréquents.

Alors pourquoi sont-elles si peu nombreuses en France alors qu’elles se multiplient chez nos voisins allemands, suisses ou autrichiens ? « En France, on essaie timidement d’utiliser ces systèmes avec une réglementation un peu plus stricte qu’en Allemagne, gérée par l’ARS qui contrôle les garanties d’hygiène dans les piscines. Les autorités françaises sont très prudentes quant au nombre de personnes pouvant fréquenter ce type de baignade en même temps et redoutent d’éventuels problèmes sanitaires » explique Dirk Esser, le président de l’association française pour les baignades biologiques (AFBB). « Une baignade naturelle c’est avant tout une piscine, avec un traitement de l’eau par hydraulicité (mouvement de l’eau avec des pompes, des filtres) couplé à un traitement contre les bactéries (filtres, lampes UV, des roseaux, etc). On n’est plus dans l’arbitraire. Les systèmes sont fiables et apportent des garanties en termes de qualité de l’eau (transparence) et de traitement des microbes. On avance aujourd’hui avec des règles précises quant aux plantes à utiliser, le débit de l’eau dans la filtration, etc. » ajoute Emmanuel Coste.

C’est autour de cette question cruciale de la qualité de l’eau et de la sécurité sanitaire que se noue la principale préoccupation des aspirants à la création de baignades biologiques publiques. Or l’absence d’un cadre réglementaire précis, portera préjudice à l’exploitation de ces équipements particulièrement innovants et très appréciés. À l’heure actuelle, le projet de décret portant sur la surveillance et le contrôle sanitaire à mettre en oeuvre pour les baignades naturelles est toujours en attente.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right