Le réseau de chaleur de Gennevilliers accroît sa part d'énergies renouvelables

Non classé
24 mars 2017

Le réseau de chaleur de Gennevilliers (92) évolue. Lancé dans les années 1970, il était constitué de sept chaudières à gaz dont 5 mixtes et d’une cogénération permettant de produire 95 000 Mégawatheures par an. En 2013, la ville de Gennevilliers et ENGIE Réseaux font le choix d’un projet durable et renouvelable avec la volonté d’intégrer une énergie renouvelable dans le réseau : la biomasse. Dès 2016, les travaux de verdissement du réseau ont démarré dans le quartier Chandon-Brénu-Sévines. Ce projet de construction a permis d’accueillir 2 chaudières biomasse de 8,5 MW chacune ainsi qu’un stockage biomasse de 2 400 m3. Après une année de construction, la chaufferie biomasse est désormais dans sa phase de mise en service industrielle afin d’alimenter le réseau de chaleur à plus de 60 % de bois et trouve donc ses sources majoritairement dans l'énergie renouvelable. Le montant du projet s'est élevé à 28 M€.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right