Le développement durable s’invite dans la voirie

Non classé
31 mars 2013

Une nouvelle signalisation pour les emplacements réservés à l'autopartage. Un arrêté interministériel, publié au Journal officiel du 17 janvier 2013, définit la signalisation permettant d'identifier et de délimiter les emplacements réservés, par les autorités ayant le pouvoir de police de circulation, aux véhicules affectés à l'activité d'autopartage.

Un décret du 28 février 2012 modifié a en effet précisé les conditions d'attribution et d'utilisation du label "autopartage". L'attribution du label est concrétisée par l'apposition d'une vignette sur le véhicule. Le pictogramme figurant sur les panneaux de signalisation devra reprendre le dessin de la vignette ainsi apposée sur les véhicules bénéficiant de la labellisation. Un arrêté du 26 octobre 2012 a d'ores et déjà fixé le modèle de la vignette à apposer sur les véhicules labellisés. Pour rappel, l'arrêt ou le stationnement d'un véhicule sur les emplacements réservés aux véhicules titulaires du label "autopartage" est considéré par le Code de la route comme "gênant la circulation publique" et puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe (art. R.417-10).

L'arrêté qui vient de paraître prévoit par ailleurs, la création d'une nouvelle signalisation pour indiquer aux redevables concernés par la taxe nationale sur les véhicules de transport de marchandises dite "écotaxe poids lourds", les points du réseau de distribution (borne automatique ou station d'accueil) implantés sur le réseau routier.

Références : arrêté du 31 décembre 2012 relatif à la signalisation de l'autopartage et de la taxe nationale sur les véhicules de transport de marchandises et modifiant des dispositions en matière de signalisation, JO du 17 janvier 2013, p. 1096 ; arrêté du 26 octobre 2012 relatif à la composition du dossier de demande d'attribution du label Autopartage et au modèle de vignette du label, JO du28 octobre 2012,p.16764.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right