Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Le Département d’Ille-et-Vilaine propose à ses agents de voyager autrement

Non classé
31 août 2012

Depuis 2008, dix agents du Conseil général partent chaque année en mission, en partenariat avec l’association « Planète Urgence ». Sur leur temps de congés, les agents ont la possibilité d’effectuer une mission de deux semaines comme volontaires dans l’un des pays avec lequel l’association « Planète Urgence » dispose d’un partenariat: le Cameroun, Madagascar, l’Inde, etc.… En fonction de leur profil et de leurs aspirations, les agents déterminent la mission dans laquelle ils souhaitent s’engager : formation des adultes, éducation des enfants, protection de l’environnement, etc. L’objectif est d’aider à la réussite de projets locaux en accompagnant les associations sur place mais en aucun cas de se substituer à elles. Riches en rencontres et expériences, les missions favorisent le développement personnel des agents, en leur permettant d’exprimer leurs compétences. A leur retour, des temps d’échanges sont organisés par le Conseil général pour que les volontaires transmettent leur expérience. Les liens de coopération et de solidarité sont ainsi renforcés au sein de la collectivité.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right