Rhône-Alpes : la fédération du bâtiment sollicite un plan d’urgence

Non classé
03 novembre 2014

« Un décrochage sans précédent et des chiffres historiquement bas » : c'est en ces termes que la section Rhône-Alpes de la Fédération française du bâtiment (FFB) décrit le marché du BTP régional. La fédération régionale appelle ainsi à la mise en place d'un plan d'urgence. « La dégradation de la situation du secteur du bâtiment en Rhône-Alpes est alarmante. La chute d’activité subie depuis le début de l’année est équivalente à celle enregistrée en cumul depuis les quatre dernières années », peut-on lire dans le communiqué. Le rythme des mises en chantier n’a cessé de diminuer depuis 2012 pour s’établir à 33 384 logements commencés sur un an à fin juillet 2014. Ce chiffre est bien loin des 51 417 logements en 2011 et très largement en deçà de la moyenne de longue période de 42 600 logements mis en chantier en moyenne par an depuis 1975 en Rhône-Alpes. « Il est urgent de réagir pour faire face à cette période critique », précise le communiqué qui annonce également que « l’objectif est de trouver les relais indispensables au secteur du BTP afin qu’il soit en mesure de répondre d’ici 12 à 18 mois à la relance de la construction du logement souhaitée par les pouvoirs publics, tout en confortant un modèle économique du bâtiment qui continue de produire richesses et emplois locaux sur les territoires. » La FFB Région Rhône-Alpes et les fédérations départementales du BTP sollicitent la mise en place « dans les plus brefs délais » de 17 actions, parmi lesquelles : consolider les entreprises avec des mesures précises visant à soutenir les trésoreries, consolider et maintenir les budgets d’investissement des collectivités territoriales, réactiver le dispositif de remboursement anticipé de la TVA, accélérer les délais d’instruction des permis de construire et débloquer les projets qui sont prêts, ou bien démultiplier la rénovation énergétique par le soutien aux copropriétés. « L’enjeu est simple. Si rien n’est fait, le risque porte sur la disparition de 5 000 emplois nets qui s’ajouteront aux 6 500 déjà perdus sur les cinq dernières années », conclut Jacques Blanchet, président de la FFB Région Rhône-Alpes

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right