Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

La ville de Carpentras certifie son système d’assainissement

Non classé
28 février 2014

Courant 2010, la ville de Carpentras a mis en service sa nouvelle station d’épuration et a confié à SDEI (filiale de Lyonnaise des Eaux) son exploitation ainsi que la gestion de l’ensemble du réseau d’assainissement. Cette nouvelle station s’inscrit dans un projet plus global de valorisation et de restauration de la qualité du cours d’eau : l’Auzon. Dans la logique de ce projet, il a été décidé de mettre en place un système de management environnemental certifié ISO 14001 sur l’exploitation de l’ensemble du service d’assainissement. La certification remise pour une durée de 3 ans vise à évaluer et réduire les impacts environnementaux du système d’assainissement de la ville. Il s’agit d’environnement au sens large puisqu’il est question de protection du milieu naturel en général et de la protection de la qualité de l’Auzon en particulier, de satisfaction des usagers et de la sécurité de tous les acteurs du service assainissement mais aussi de cadre de vie en réduisant les nuisances : olfactives, sonores ou encore visuelles. Cela passe bien entendu par une bonne connaissance du réseau : une modélisation du comportement hydraulique du réseau d’assainissement a ainsi été réalisée. Chaque année, les équipes SDEI procèdent à des inspections télévisées. Depuis le début du contrat, 14 km de réseaux ont été inspectés par caméra. La performance d’un réseau d’assainissement se traduit également par la diminution des branchements non conformes afin d’éviter les intrusions d’eaux usées dans le réseau d’eaux pluviales en cas de fortes pluies.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right