JOP 2024 : les actions s’intensifient pour la baignabilité de la Seine

Territoires
23 mars 2023

Pourra-t-on se baigner dans la Seine en 2024 ? Le douzième comité de pilotage du plan baignade co-présidé par Marc Guillaume, préfet de la Région Ile-de-France, préfet de Paris, et Emmanuel Grégoire, Premier adjoint à la mairie de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture et du Grand Paris a fait le point sur les actions réalisées et celles à poursuivre pour l’amélioration de la qualité de la Seine et de la Marne en prévision des épreuves nautiques des JOP2024.

D’une ampleur inédite, le plan baignade 2018-2024 signé par 16 collectivités franciliennes vise une amélioration de la désinfection des rejets d’eaux usées à la sortie des stations d’épuration en amont de Paris, la suppression des rejets directs d’eaux usées dans les rivières lorsqu’il ne pleut pas, la suppression des rejets d’eaux usées des bateaux ainsi que la réduction des rejets de temps de pluie des réseaux d’assainissement. L’ensemble de ces actions doit permettre d’organiser des épreuves de natation dans la Seine lors des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

A moins de 500 jours de la cérémonie d’ouverture, la dynamique se poursuit avec de nombreuses actions en cours tels que des travaux majeurs sur plusieurs ouvrages structurants et des travaux complexes sur les réseaux publics de collecte des eaux pluviales, accompagnés d’une politique volontariste de correction des mauvais branchements individuels ou collectifs.

Parmi les ouvrages structurants de ce dispositif, les deux unités de désinfection des stations d’épuration du SIAAP situées à Noisy-le-Grand et à Valenton, sur lesquelles repose une grande part de l’amélioration de la qualité de l’eau, seront opérationnelles avant l’été 2023. En cas de pluie, cinq ouvrages majeurs sont en cours de construction pour améliorer le traitement des eaux usées mais aussi pour éviter les rejets directs dans les rivières en cas d’orage. Par ailleurs, des subventions pouvant aller jusqu’à 6000 euros sont prévues pour les particuliers qui doivent eux aussi s’assurer de la conformité de leur réseau d’assainissement et les mettre aux normes. Sur l’ensemble des bassins versants prioritaires, un peu plus de 20.000 doivent faire l’objet d’un traitement. A ce jour, plus de 5000 propriétaires se sont déjà mis en conformité.

Les derniers résultats d’analyses avancés par le comité de pilotage sont encourageants puisqu’ils révèlent une bonne qualité de l’eau à l’été 2022. A l'endroit où se dérouleront les épreuves de nage en Seine, 39% des mesures quotidiennes sont excellentes et 91% sont bonnes pour la période du 20 juillet au 11 août 2022. Ainsi, l’objectif de parvenir à rendre le fleuve et son affluent baignables à l’horizon des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 et d’y installer des sites de baignade pérennes dès 2025 pourrait bien se réaliser.

L'agenda

RCL
Voir tout l'agenda

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.