Gestion des piscines : « Les collectivités locales sʼimpliquent de plus en plus dans la gestion de leur Délégation de Service Public !»

Non classé
31 mai 2012

3 questions à…
Gilles SERGENT
Directeur Espace Récréa

Comment se présente le marché des piscines aujourd’hui?
A en juger par le nombre d’appels d’offres, le marché des piscines est porteur, qu’il s’agisse du renouvellement ou de la création de nouveaux équipements. Plus un équipement est sophistiqué, complexe et multi-activités, et plus il y a de chances que la collectivité délègue sa gestion à une société privée. Cela s’explique par la complexité des nouveaux équipements qui justifient de nombreux de métiers. Dans le privé, la gestion des ressources humaines est plus souple que dans le domaine public. Par ailleurs, les collectivités locales s’impliquent de plus en plus dans la gestion de leur Délégation de service public (DSP) et c’est un constat très positif. Elles montrent plus d’exigences sur les éléments comptables, sur les coûts directs. Leurs attentes sont plus importantes en termes de tableau de bord, de suivi des ratios de qualité et de qualité de service. Tout ceci est favorable à l’amélioration de notre métier.

Quelles évolutions les équipements ont-ils subi ces dernières années?
Il y a 7 à 8 ans, les piscines étaient essentiellement orientées vers le sport et la santé. Désormais, elles disposent de nombreux équipements ludiques et accueillent des espaces de fitness avec cardiomusculation, des salles de cours, voire même, pour certains, des espaces bien-être avec salles de soins, saunas, hammam, des soins du visage et du corps…

De même, les espaces de restauration commencent à faire leur apparition dans les complexes aquatiques. Espace Récréa a ouvert quatre restaurants au cours des deux dernières années. Il s’agit d’une vraie restauration orientée vers la forme, avec deux dimensions : la version assise et le snacking, pour que le sportif puisse se restaurer rapidement. Tous ces espaces contribuent à faire baisser le coût d’exploîtation des équipements.

Quel mode de gestion vous semble le plus approprié pour une piscine ou un centre aquatique?
Plus l’équipement est sophistiqué, plus la collectivité a intérêt à s’appuyer sur un professionnel et déléguer ainsi les risques commerciaux. Les entreprises privées pourront gérer l’équipement dans des conditions financières plus intéressantes. Quoi qu’il en soit, les collectivités locales doivent se préoccuper de l’exploitation de ces établissements suffisamment en amont, quel que soit le mode de gestion choisi.

Chez Espace récréa, différence et cohérence sont les mots d’ordre en matière de gestion des équipements. Le directeur et son équipe doivent adapter la gestion de leur équipement au territoire.

 

Propos recueillis par Blandine Klaas

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right