Étab Saas et cloud

Non classé
15 septembre 2014

L’externalisation sur un nuage

Certaines solutions informatiques permettent de gérer, par Internet, ses documents sur un serveur distant : c’est le cloud. D’autres vont plus loin, installant, à distance, les logiciels utilisés. Avantage majeur : leur maintenance et leurs mises à jour sont complètement déléguées. La solution s’appelle Saas.

En 1997, alors le monde balbutiait sur des ordinateurs poussifs, Bill Gate, le fondateur de Microsoft, visionnaire, annonçait déjà que l’avenir de l’informatique serait en ligne. Nous y sommes pleinement aujourd’hui avec le cloud. Ceux qui vont déployer une GED doivent se poser la question de savoir s’ils veulent que l’outil informatique soit installé dans leurs murs ou en ligne, sur des serveurs distants. Dans la première solution, la collectivité locale devra s’équiper d’un ou plusieurs serveurs qui conserveront les documents mais aussi des logiciels qui permettront une bonne administration de la GED. Dans la seconde solution, tout est externalisé. Il suffit de se connecter à Internet. Cette solution communément appelée le cloud (le nuage en anglais) permet ainsi de conserver ses documents chez un prestataire. Nombreuses sont les entreprises qui proposent ce service comme le français OVH ou d’autres comme We Transfer, Google Drive ou encore Drop Box. Le service va beaucoup plus loin encore avec l’utilisation de logiciels qui sont également installés sur des serveurs distants. Cela s’appelle le Saas, Software as a Service. Les clients n’achètent pas la licence du logiciel mais louent l’usage des applications. Ce marché connaît une très forte croissance et des professions comme celle des experts comptables en raffole. Lors de la mise en place de solutions Saas, les données relatives à l’entreprise cliente sont, généralement, stockées sur les serveurs du prestataire fournissant la solution. Lorsqu’il s’agit de données sensibles ou confidentielles, la collectivité est obligée de prendre des dispositions contractuelles spécifiques avec le fournisseur.

La formule permet également un accès nomade aux données de l’entreprise. Cet accès entraîne un souci de sécurité de l’information lors du départ des agents. Il est indispensable d’avoir mis en place des procédures qui permettent de supprimer l’habilitation de l’ancien collaborateur à accéder aux données.

« Le gros avantage des solutions en ligne est qu’elles suppriment tous les soucis de maintenance informatique, reprend Olivier Rafal. Mutualisé, leur prix n’a de cesse de baisser. Certaines collectivités se regroupent même pour louer ensemble une même solution en ligne pour réaliser des économies supplémentaires. Par contre, leur mode d’abonnement peut poser des problèmes quant à des règles comptables publiques. Il faudra alors trouver des solutions adaptées ». Le Saas ne doit pas être confondu avec le Iaas, l’Infrastructure en temps que service. Ici, il s’agit d’un cloud qui permet à l’entreprise de gérer le service distant et ses propres applications qu’elle y a installées. Le fournisseur du service lui, s’occupe de la gestion matérielle de son serveur, de la maintenance de son système d’exploitation, du stockage des données et de son bon accès au réseau.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right