Energies renouvelables : le Syndicat des énergies renouvelables propose un plan de relance de la filière

Non classé
30 septembre 2013

Au regard des chiffres 2012 et de ceux du premier trimestre 2013, il apparaît clairement que les énergies renouvelables ne parviendront pas à atteindre les objectifs que la France leur a fixé à l’horizon 2020. «La trajectoire, si rien ne bouge, nous conduira de 14 % aujourd’hui à 17 % d’énergies renouvelables dans notre mix énergétique en 2020 contre les 23% sur lesquels notre pays s’est engagé. Les effets de cette atonie ont déjà des répercussions concrètes sur le plan social : entre 2010, où l’on recensait 98 000 emplois, et fin 2012, 28 000 emplois ont disparu. Rappelons que l’objectif de 23 % correspondait à l’emploi de 225 000 personnes dans les différentes filières» déclarait Jean-Louis Bal, président du syndicat des énergies renouvelables à la veille de la conférence environnementale.

Et de proposer de nombreuses solutions pour que la filière redémarre. Selon lui, Ces marchés peuvent être redressés rapidement sans attendre la loi sur la transition énergétique. La voie réglementaire permet de relancer les marchés et des véhicules législatifs à court terme peuvent permettre de redresser la situation (PLFi, loi sur la simplification). Si la loi sur la transition énergétique est l’occasion de refonder durablement le secteur des renouvelables, les 6 mois à venir doivent permettre de relancer la machine sans être pris en otage par le calendrier de la loi.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right