Disparition de Dominique Baudis : hommage unanime

Non classé
13 avril 2014

Le Défenseur des droits et ancien maire de Toulouse, Dominique Baudis, est décédé à Paris, à l’âge de 66 ans, des suites d’un cancer. Dominique Baudis avait commencé sa carrière en tant que journaliste avant d’y renoncer pour se tourner vers la politique. Son élection à la mairie de Toulouse en 1983 - où il succède à son père, Pierre Baudis, maire depuis 1971 - marque le début d'une carrière politique, toujours dans les rangs des centristes où il s'était situé dès 1965 en devenant responsable du mouvement des Jeunes démocrates. En 1984, il est aussi élu au Parlement européen, en 1986, au conseil régional Midi-Pyrénées, qu'il préside, et à l'Assemblée nationale pour un mandat plusieurs fois reconduit. Il sera maire de Toulouse pendant 18 ans, de 1983 à 2001. Sa nomination, en 2001, à la tête du CSA, l'oblige à démissionner de ses mandats. En 2007, il est élu à la tête de l'Institut du monde arabe, où il succède à Yves Guéna. En 2009, il redevient député européen après avoir été élu dans le Sud-Ouest à la tête de la liste UMP. Vice-président de la commission des affaires étrangères du Parlement européen, il est rapporteur sur les négociations de l'accord d'association UE-Syrie. En 2011, il est nommé Défenseur des droits par le président de la République Nicolas Sarkozy pour un mandat de six ans.

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right