Baisse des dotations : « contreproductif pour la croissance et l’emploi »

Non classé
30 septembre 2014

Caroline Cayeux, sénateur-maire de Beauvais, présidente de Villes de France et Jean-François Debat, maire de Bourg-en-Bresse, président délégué, ont réagi ce mardi 30 septembre et remis en cause la question du volume et de l’étalement de la baisse des dotations imposée par l’Etat aux collectivités locales. S’appuyant sur les résultats d’étape d’une enquête sur les orientations budgétaires 2015, annonçant dans deux-tiers des cas, une forte réduction des investissements, ils ont demandé des mesures urgentes de soutien à travers un fonds d’investissement dédié au bloc local. « Il faut faire attention à ce que l’effort de réduction de dépenses demandé au bloc local ne soit pas contre-productif en matière d’innovation et d’activité (...). Les citoyens vont maintenant se rendre compte dans leur quotidien de la baisse de l’offre de services publics », ont-ils souligné. Ils estiment que la baisse cumulée de 28 milliards d’euros - programmée entre 2013 et 2017 - va réduire leur capacité d’autofinancement et qu'« il est donc nécessaire d’étaler l’effort et sa montée en charge, et d’avoir une discussion beaucoup plus globale sur les dépenses qui leurs sont imposées ».

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right