Annonces présidentielles : l'AMGVF circonspecte

Non classé
09 février 2015

L'Association des maires de grandes villes de France (AMGVF), présidée par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, a pris acte des propositions et engagements formulés par le Président de la République en matière d'éducation, de service civique, de développement économique, de politique de la ville ou de lutte contre les ségrégations territoriales. Ces engagements ont été formulés lors de la conférence de presse tenue le jeudi 5 février dernier. Toutefois, les maires de grandes villes restent « circonspects sur les contenus opérationnels de ces déclarations et sur les modalités de mise en œuvre des projets présentés ». Ils citent l'exemple du service civique « qui se heurte à des réalités budgétaires connues que le président de la République n'a pas évoquées », avance l'association. Concernant la création d'une Agence nationale de développement économique, comparable à l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU), mais à l’échelle des territoires, elle paraît contradictoire avec la volonté de simplification et de rationalisation estime l'association : « Cette nouvelle agence, sous d’éléments d’informations complémentaires, risque de contribuer à l’absence de lisibilité de l’action publique et au saupoudrage des moyens, alors que la Caisse des dépôts et la Banque publique d’investissement (BPI) sont déjà positionnées sur ces champs », conclut Jean-Luc Moudenc.

 

Paroles de maires

RCL
Question :
Un maire, donc OPJ, peut-il l’être en dehors de sa commune ?
Réponses :
Non, il est élu OPJ sur sa commune.
Tous les pouvoirs du Maire en tant que représentant de l'Etat ne lui sont octroyés que sur son territoire.
Non uniquement dans la commune où il est élu maire.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right