Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

Inquiétude sur la réduction des crédits de l'Etat

Non classé
04 avril 2014

Le président de l'Association des maires de France (AMF), Jacques Pélissard, a exprimé son « inquiétude » sur l'ampleur des réductions de crédits de l'Etat aux collectivités territoriales. Il a annoncé qu'il demandait à rencontrer les ministres des Finances, de la Décentralisation et de l'Éducation nationale. Jacques Pélissard, qui vient d'être réélu au premier tour maire (UMP) de Lons-le-Saunier (Jura), a fait état hier auprès de l'AFP d'« échos très alarmistes sur une baisse très importante en 2015, 2016 et 2017 » de la Dotation globale de fonctionnement (DGF). Selon lui, les chiffres qui circulent parlent d'« une diminution de 10 % en 2015 et d'une baisse de quasiment 25 % en 2017 » équivalant à « 10,5 milliards d'euros » cette année-là, soit un manque à gagner de « 24 milliards en cumulé » sur la période 2014-2017. Légèrement supérieure à 40 milliards d'euros en 2013, rappelons que la DGF est déjà en diminution de 1,5 milliard (- 3,6 %) cette année. Initialement, elle devait être à nouveau réduite de 1,5 milliard en 2015, en vertu du « pacte de confiance et de responsabilité » conclu à Matignon entre le gouvernement Ayrault et les associations d'élus (soit une baisse cumulée de 4,5 milliards d'euros par rapport à 2013). Pour la suite, « on s'inquiète beaucoup sur l'aspect financier », car il s'agirait de restrictions « effroyables » si elles devaient se confirmer, a dit Jacques Pélissard. Il a annoncé qu'il allait écrire et demander rendez-vous à Michel Sapin, nouveau ministre des Comptes publics, à Benoît Hamon, désormais titulaire du portefeuille de l'Éducation nationale et à Marylise Lebranchu, qui reste ministre de la Décentralisation. Avec Benoît Hamon, l'AMF veut rouvrir le dossier de la réforme des rythmes scolaires, qui alourdit de « 900 millions à 1 milliard d'euros par an » les charges des collectivités territoriales, les communes principalement. « Nous sommes respectueux de la loi et du décret » mais « nous demandons que le gouvernement prenne en compte la réalité du surcoût pour les collectivités », a affirmé Jacques Pélissard. Pour l'AMF, le fonds d'amorçage mis en place par Jean-Marc Ayrault pour les années scolaires 2013-2014 et 2014-2015 doit « être pérennisé » et couvrir « la totalité de la charge supplémentaire ». Enfin, concernant l'avenir de la décentralisation, le président de l’AMF veut connaître les intentions du nouveau gouvernement, puisque, a-t-il rappelé, « Jean-Marc Ayrault avait annoncé une nouvelle loi en avril ». Ce texte doit séparer plus nettement les compétences des départements et des régions et renforcer les prérogatives de ces dernières et pousser, par des incitations financières, les collectivités à se rapprocher ou à fusionner. (AFP)

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right