Newsletter
Vidéos
Rechercher
Mon compte

50 % de produits bio dans les écoles d’Issy-les-Moulineaux

Non classé
14 mars 2014
La Ville d’Issy-les-Moulineaux poursuit ses actions dans les écoles en faveur d’une meilleure alimentation et d’un environnement plus sain et ce, sans augmentation tarifaire pour les familles. Après 20% en septembre 2010 et 35% en janvier 2012, la proportion de produits issus de l’agriculture biologique augmente encore dans les menus. Fruits, légumes, féculents, ou encore laitages : les petits Isséens mangent 50% de produits biologiques depuis janvier 2014. Par ailleurs, dans le cadre de sa politique en faveur du développement durable, d’autres actions sont menées. Côté gestion des déchets, la Ville, en partenariat avec Elior Restauration Enseignement, a poursuivi l’installation des tables de tri dans les écoles nouvelles Louise Michel (école en paille et en bois) et Justin Oudin en septembre dernier. Des animations « Chasse au gaspi » ont permis de sensibiliser les enfants au gaspillage alimentaire. Pour aller encore plus loin, Elior Restauration Enseignement a proposé à la ville de nouvelles barquettes. Auparavant, les repas livrés depuis l’Atelier culinaire Elior Restauration Enseignement aux élèves étaient conditionnés dans des barquettes en plastique. Depuis janvier, elles sont remplacées par des barquettes en fibres de cellulose, biodégradable à 90%. Les 10% restants représentent le film plastique assurant la garantie d’alimentarité.

Paroles de maires

RCL
Question :
Bonjour, comment gérez-vous les véhicules ventouse ? Malgré le signalement à la gendarmerie, le propriétaire ne déplace pas son véhicule. Si nous appelons la fourrière les frais seront pour la commune. Merci pour vos conseils.
Réponses :
Avoir nos rues avec des voitures poubelles qui les encombrent et prennent des places de stationnement n’est terrible. Il n y a pas de solution miracle. Quand il y a une plaque d'immatriculation : appel à la gendarmerie, identification du propriétaire (souvent en région parisienne), recommandé, délai d’un mois pour répondre. Sans réponse et selon l’état de la voiture, prise de photos, constat rédigé par mes soins et épaviste... Je préfère ne pas faire payer les habitants de mon village.
Nous sommes élus et nous nous devons de rester dans la légalité. Je crois qu'il faut identifier le propriétaire du véhicule et lui envoyer un courrier recommandé en l'obligeant à enlever son véhicule sinon le véhicule sera mis en fourrière et les frais seront à sa charge. Si les élus ne respectent pas les lois, c'est donner une mauvaise image de nous et nous ne devons pas être étonnés si nous sommes de moins en moins respectés.

Inscrivez-vous dès maintenant sur le groupe Facebook Paroles de Maires pour obtenir des informations quotidiennes sur l'actualité de vos missions.

Copyright © 2022 Link Media Group. Tous droits réservés.
arrow-right